Niger: nouvelle attaque de Boko Haram contre l’armée près de Diffa

Les combattants du groupe Boko Haram ont attaqué ce samedi, un camp de l’armée nigérienne à Diffa, près de la frontière avec le Nigéria.

Des échanges de tirs ont opposé l’armée nigérienne et des combattants djihadistes samedi aux portes de Diffa, la grande ville du sud-est du Niger, proche de la frontière du Nigeria. « Ce jour vers 11 heures (10H00 GMT), des combattants BH (Boko Haram) ont discrètement traversé à pied le pont de Doutchi (sur la frontière), pour s’approcher à une centaine de mètres du poste militaire nigérien à côté du pont. Leur intention était d’attaquer les militaires par surprise« , a relaté une source au ministère nigérien de la Défense citée par l’AFP.

A LIRE AUSSI: Niger: un deuxième drone de l’armée américaine s’écrase près d’Agadez

En effet, les assaillants ont ouvert le feu sur les militaires qui ont à leur tour riposté à l’aide d’engins blindés. L’armée n’a déploré aucun décès au cours cette attaque. Le 3 mai, d’importants combats ont opposé l’armée nigérienne et des combattants djihadistes près du pont de Doutchi qui relie le Niger au Nigeria, au sud de Diffa. Deux soldats nigériens ont été tués et trois blessés, selon un bilan du ministère de la Défense du Niger.

A LIRE AUSSI: L’armée du Nigéria inflige une lourde défaite à Boko Haram

Le Niger, le Burkina Faso, le Tchad et le Mali sont en proie aux attaques des groupes armés. Et ce malgré la présence forces étrangères dont Barkhane, la lutte contre le terrorisme reste un défi capital pour les pays du sahel et la région ouest-africaine.

1 commentaire
  1. Mahamadou Boubacar dit

    Merci a cette site j’aime vraiment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus