Levée des restrictions de liberté de Gbagbo : le FPI remercie le peuple béninois

La levée des restrictions liées à la libération de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé a été une nouvelle qui n’est pas passée inaperçue en Côte d’Ivoire et en Afrique.

A lire aussi:

Annonçant officiellement la nouvelle, le porte-parole du FPI (aille Gbagbo), Assoa Adou, a remercié particulièrement les pays africains qui ont ouvert leur frontières aux Ivoiriens en temps de crise. « Le Front populaire ivoirien remercie particulièrement les Ghanéens, les Burkinabé, les Togolais et les Béninois, qui ont ouvert leurs portes aux Ivoiriens pendant leur détresse », a déclaré Adou, lors d’une conférence de presse.

Pour rappel, plusieurs ressortissants ivoiriens se sont exilés dans les pays voisins et de la sous-région pendant la crise post-électorale de 2011, qui a fait plus de 3.000 morts dans le pays. Accusé d’avoir été à la base de ce carnage, alors qu’il était le président en exercice pendant le scrutin, Laurent Gbagbo a été déporté à la CPI, mais l’instance l’a acquitté et libéré plusieurs années plus tard. Aujourd’hui, avec la levée des restrictions, le Woody de Mama peut retourner chez lui.

 

1 commentaire
  1. larupture dit

    Vous parlez tout comme si il peut déjà prendre sa valise et monter dans le premier avion puis destination Abidjan. C’est trop facile ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus