Le Soudan exige le retrait de la mission de l’ONU au Darfour

Les autorités soudanaises ont exigé le retrait de la mission de l’ONU au Darfour (Minuad), une région en proie à l’insurrection, depuis la fin de la guerre civile.

Le chef du conseil souverain, le général Abdel Fattah Abdelrahmane al-Burhan, a demandé officiellement le retrait des forces onusiennes dans la région du Darfour, afin de procéder à un remplacement par une force moins robuste. Pour Abdallah Hamdock, Premier ministre du Soudan, la future entité doit être dotée d’un statut beaucoup plus souple.

A LIRE AUSSI: Soudan: 30 morts dans des affrontements inter-communautaires au Darfour

Pour des spécialistes, l’armée soudanaise ne veut pas que les Nations Unies interfère dans les opérations militaires, notamment dans les zones en conflit. Quant aux groupes armés actifs dans la région, la présence des Casques Bleus de l’ONU est nécessaire pour un retour total à la paix. Pour preuve, des affrontements ont éclaté ces derniers jours entre des groupes tribaux, faisant plusieurs victimes.

A LIRE AUSSI: Washington approuve la nomination du premier ambassadeur soudanais en 22 ans

Après la chute d’Omar el-Béchir, le gouvernement de transition et le conseil souverain tentent de reprendre l’autorité de l’Etat sur le Darfour, longtemps déchiré par la guerre civile. Des négociations se poursuivent toujours avec des groupes armés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus