Laurent Gbagbo et Blé Goudé: la CPI allège leurs conditions de mise en liberté

Les conditions de mise en liberté de Laurent Gbagbo et Blé Goudé ont été modifiées ce jeudi 28 mai 2020 par la CPI.

A lire aussi:

La chambre d’appel de la Cour pénale internationale a annoncé ce jeudi la révocation d’une partie des conditions de mise en liberté imposées à Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Selon la décision citée par RFI, les deux hommes ne seront plus empêchés de se déplacer en dehors des limites de la municipalité dans laquelle ils résident.

Le communiqué de la Chambre d’appel annonce qu’elle révoque les dispositions de ne pas se déplacer en dehors des limites de la municipalité dans laquelle ils résident dans l’État d’accueil, à moins d’y avoir été expressément autorisés au préalable par la Cour, de remettre au Greffe toutes les pièces d’identité dont ils disposent, en particulier leur passeport, de se présenter chaque semaine auprès des autorités de l’État d’accueil ou auprès du Greffe et de se conformer à toute autre condition raisonnable imposée par l’État dans lequel ils seront libérés.

Le même communiqué précise que « les autres conditions restent en vigueur ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus