« L’arbre naît et meurt, ainsi que le cheval; mais l’arc-en-ciel ne meurt jamais », Emmanuel Zossou

Le maire Emmanuel Zossou a tenu, ce mercredi 28 mai 2020, une rencontre avec les responsables des sections du Parti du renouveau démocratique (PRD). Cette rencontre visait à transmettre à ses responsables les mots de remerciement et de paix du président Adrien Houngbédji.

A lire aussi:

Après sa défaite aux dernières élections communales et municipales, le Parti du renouveau démocratique travaille à la remobilisation de la troupe. Ainsi, le Maire Emmanuel Zossou, au nom du président du parti, a tenu, ce mercredi 27 mai, une rencontre avec les candidats et les responsables des sections de base du parti.

L’objectif de cette rencontre est de remonter le moral à la troupe et les inviter à la culture de la paix. Ce message de paix du président Adrien Houngbédji devra être transmis, aux dires du maire Emmanuel Zossou, assisté pour la circonstance par le 2è adjoint, Dr François Ahlonsou, à tous les militants à la base. »Chers candidats PRD, Chers présidents de sections PRD, le président Adrien Houngbédji me charge de vous présenter ses sincères félicitations ainsi que celles du PRD et vous remercier pour tous les sacrifices consentis.« , a laissé entendre le maire Zossou.

Pour le maire Emmanuel Zossou, la ville de Porto-Novo reste une cité imprenable depuis longtemps et ce n’est pas aujourd’hui que le contraire se fera par les envahisseurs.  » Grâce à votre détermination et votre perspicacité, nous avons gagné et ils nous ont volés notre victoire. Cette fois encore, vous avez démontré que vous êtes de dignes fils de Porto-Novo. Le PRD est un parti de paix et de fraternité. Ces envahisseurs ont profité des divisions entre les propres fils de Porto-Novo pour tenter de nous arracher la ville.« , ont affirmé les émissaires de Me Adrien Houngbédji.

Un combat de perdu mais pas la guerre

Pour les envoyés de l’ancien président de l’assemblée nationale, ce qui vient de se produire doit servir de leçons et amener le parti à s’unir davantage. « Nous avons perdu un combat pseudo juridique mais pas la bataille. Cependant, nous ne devons pas nous mettre en guérilla contre les administrateurs provisoires de la ville. Aidons-les à mieux accomplir leur mission.« , affirment-ils, avant d’inviter les militants à poursuivre le combat, mais dans la paix. A en croire les émissaires du président Houngbédji, «  l’arbre naît et meurt, ainsi que le cheval; mais l’arc-en-ciel ne meurt jamais. Voilà le message de réconfort et de paix que le président Adrien Houngbédji vous envoie.« , ont-ils conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus