Donald Trump reporte le sommet du G7 sur fond de coronavirus et de manifestations

Au cours du week-end, le président américain Donald Trump a déclaré qu’il reporterait le sommet du G-7 jusqu’à l’automne prochain alors que le Coronavirus sévit dans le pays et que des troubles ont envahi les villes.

A lire aussi:

En mars, le président a annoncé qu’il annulerait le sommet, où les participants se rendraient en personnes aux Etats Unis, suite aux problèmes de coronavirus, optant plutôt pour une vidéoconférence. Mais la semaine dernière, il a déclaré que l’événement se tiendrait en personne après tout. Samedi, le président Trump a annoncé que le sommet, initialement prévu en juin à Camp David, se tiendra désormais à la Maison Blanche en septembre ou après les élections de novembre.

Le président Trump a longtemps exprimé qu’il aimerait ajouter plus de nations au sommet et a même qualifié l’actuel groupe du G-7 de « dépassé ». Dans l’état actuel des choses, la réunion comprendra des ministres des Affaires étrangères des États-Unis, du Royaume-Uni, de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, du Japon et du Canada.

Ce report de la réunion intervient alors que le pays est à la fois confronté à la pire crise de Coronavirus qu’un pays ait connu dans le monde et, tout récemment, à une vague de violentes manifestations qui a vu plusieurs villes dans plusieurs Etats, en feu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus