Décès de George Floyd: l’épouse de Derek Chauvin, le policier inculpé, a demandé le divorce

L’épouse de Derek Chauvin, le policier de Minneapolis impliqué dans la mort de George Floyd, aurait demandé le divorce. Les avocats de Kellie Chauvin ont affirmé qu’elle demandait la «dissolution de son mariage» avec Chuavin, a rapporté, samedi, «New York Post».

A lire aussi:

Les avocats de Kellie Chauvin ont affirmé qu’elle demandait la «dissolution de son mariage» avec Chuavin, a rapporté, samedi, «New York Post». Dans une déclaration lue en son nom et sa famille, Kellie Chauvin a affirmé être «dévastée par la mort de M. Floyd». Selon le journal new yorkais, le couple n’a pas d’enfant issu de son mariage.

Âgée de 45 ans, Kellie Chauvin avait fait parler d’elle aux Etats-Unis en 2018, lorsqu’elle avait participé au concours de «Mrs Minnesota» dans l’espoir de devenir la première gagnante Hmong. Dans son portrait publié cette année-là sur le site Twin Cities, elle racontait son enfance au Laos en période de guerre et son arrivée aux Etats-Unis en tant que jeune réfugiée. «Ils parlent du ‘pays de la liberté’ mais je ne me sentais pas libre. Nous ne parlions pas anglais. Mes parents refusaient de quitter la maison parce qu’ils ne faisaient confiance à personne», confiait-elle. Elle affirme également avoir été victime de racisme pendant plusieurs années.

La colère suscitée par la mort d’un homme noir aux mains de la police de Minneapolis a alimenté de nouvelles émeutes dans la nuit de vendredi à samedi et gagné d’autres villes des États-Unis, malgré l’arrestation d’un des agents impliqués dans le drame. Inculpé, vendredi, le désormais ex-policier Derek Chauvin fait face à des accusations de meurtre au troisième degré et d’homicide involontaire.

1 commentaire
  1. Anani dit

    Madame, tu as raison ôôô. Il faut partir avant qu’il ne songe à poser son genou sur ton cou.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus