Covid-19: la France interdit l’usage de l’hydroxychloroquine pour traiter les malades

Le gouvernement français a abrogé, ce mercredi 27 mai, les dispositions dérogatoires, autorisant la prescription de l’hydroxychloroquine contre la Covid-19 à l’hôpital, en France.

A lire aussi:

Selon un décret publié au Journal officiel, le gouvernement d’Edouard Philippe a interdit l’usage de l’hydroxychloroquine dans le traitement des patients atteints du coronavirus, hors essais cliniques. En effet, la décision fait suite à un avis défavorable du Haut conseil de la santé publique. Depuis fin mars, une décision collégiale des médecins avait autorisé la prescription de l’hydroxychloroquine (médicament dérivé de l’anti-paludéen chloroquine) à titre dérogatoire à l’hôpital et uniquement pour les patients gravement atteints.

A LIRE AUSSI: Covid-19/disqualification de la chloroquine: Didier Raoult dénonce une étude foireuse (vidéo)

Par ailleurs, une étude scientifique a remis en cause l’efficacité de l’hydroxychloroquine, estimant qu’il a des effets néfastes et secondaires sur la santé des patients. Un avis qui avait poussé le ministre de la santé, Olivier Véran, et le gouvernement à revoir leur copie.

« Etude foireuse »

Ardent défenseur de l’hydroxychloroquine, médicamentent antipaludéen, le professeur Didier Raoult a qualifié l’étude de « foireuse« . Pour le directeur de l’IHU Méditerranée-Infection, cette étude ne révèle pas la réalité sur le terrain. « Comment voulez-vous qu’une étude foireuse faite avec du big data change ce que nous avons vu ? Ne croyez pas que je vais changer d’avis parce qu’il y a des gens qui font du big data, qui est une fantaisie complètement délirante, qui prend des données dont on ne connaît pas du tout la qualité et mélange tout”, a-t-il dénoncé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus