Covid-19 au Burkina Faso: le gouvernement distribue de l’argent aux ménages vulnérables

Au Burkina Faso, le gouvernement prend des mesures sociales au profit des ménages vulnérables dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Ce mardi 26 mai 2020, la ministre de la Femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire a officiellement lancé « CASH transfert » pour appuyer les personnes pauvres affectées par la pandémie.

A lire aussi:

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Coronavirus, le gouvernement burkinabé a pris des mesures sociales, dont l’appui financier aux personnes vulnérables. Selon les autorités, l’initiative « CASH transfert » lancée, ce jour, à Ouagadougou, par la ministre Laurence Ilboudo-Marchal est estimée à environ 2 milliards 580 mille francs CFA sur une durée de 3 mois, de mai à juillet 2020. La mise en œuvre sera exécutée par le Projet flets sociaux, financé par la Banque mondiale.

Selon la ministre, le « CASH transfert » constitue à un transfert monétaire de 20.000 F CFA à 3.000 ménages pauvres, directement touchés par la COVID-19, du transfert monétaire à 20.000 vendeuses de fruits et légumes vulnérables des marchés des communes de Ouagadougou, de Bobo-Dioulasso, et leurs périphéries, du transfert monétaire à 20.000 autres ménages vulnérables des communes de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso et leurs périphéries. Le projet sera élargi à 50.000 ménages vulnérables des zones rurales touchées, si le virus devrait se propager dans tout le Burkina Faso.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus