Covid-19 au Bénin: ouverture des lieux de culte et bars, sous conditions

Le Conseil des ministres de ce mercredi 27 mai 2020 s’est penché sur la mesure de fermeture des lieux de culte, des bars et des mesures restrictives relatives au transport en commun dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Après analyses des conclusions de la mise en oeuvre desdites mesures, le Conseil a décidé de les alléger.

A lire aussi:

Fermés depuis près de deux mois, les lieux de culte, les bars peuvent rouvrir à compter de la date du 02 juin 2020. Le transport en commun peut également reprendre ses activités avec les mini-bus. Il convient toute fois de retenir qu’il s’agit d’un allègement des mesures restrictives accompagné de plusieurs mesures préventives contre la Covid-19 que les différents acteurs sont tenus de respecter.

« Les responsables religieux doivent, cependant, veiller à y faire observer le port de masque, le lavage des mains et le respect de la distance de sécurité sanitaire d’un mètre minimum entre personnesIls devront également, pour ceux qui en ont la pratique, prescrire la suspension du geste liturgique de paix ou des accolades pendant les célébrations », lit-on dans le compte-rendu du Conseil des ministres.

En plus de ces mesures, les responsables des lieux de culte « veilleront à observer des marges raisonnables de temps entre les célébrations puis à désinfecter régulièrement les lieux de culte ».

Quid du transport en commun et des bars?

En ce qui concerne le transport en commun, elle reprend aussi ses activités le 2 juin. « (…) les véhicules de transport en commun sont autorisés à circuler à nouveau, à charge pour les conducteurs de faire respecter, à leur bord, le port de masque ainsi que l’espacement conséquent des passagers », précise de Conseil.

Quant aux bars, ils peuvent également rouvrir à partir de cette même date. A cet effet, leurs promoteurs et responsables sont tenus de faire observer, en leur sein, les mesures de prévention édictées, à savoir :

  • la mise en place de dispositif de lavage ou d’aseptisation des mains ;
  • l’observance de la distance de sécurité sanitaire d’au moins un mètre entre usagers.

Par contre, le gouvernement maintient la non autorisation de l’ouverture des discothèques et les cérémonies de réjouissance jusqu’à nouvel ordre. Les plages aussi restent interdites d’accès.

Rappel général des mesures préventives

Il s’agit notamment de :

  • port obligatoire de masques en tous lieux ;
  • lavage systématique des mains à l’eau et au savon ;
  • observance de la distance de sécurité sanitaire d’un (1) mètre au minimum entre personnes ;
  • interdiction des rassemblements de plus de cinquante (50) personnes ;
  • interdiction aux taxis-motos de transporter plus d’une personne à la fois ;
  • obligation de respecter une distance d’un (1) mètre au minimum entre usagers de restaurants et maquis ;
  • obligation pour les employeurs, sur les lieux de travail, de faire respecter le port systématique de masque, d’installer le dispositif de lavage des mains et de faire respecter la distance d’un (1) mètre minimum entre personnes ;
  • limitation du nombre maximum de passagers à bord des taxis à trois (03) pour les véhicules à cinq places et à cinq (5) pour ceux à neuf places ;
  • prescription aux usagers des espaces marchands (boutiques, magasins, supermarchés, marchés ordinaires et autres) d’observer la distance d’au moins un (1) mètre entre personnes ;
  • autorisation des cérémonies d’inhumation ne regroupant pas plus de cinquante (50) personnes, lesquelles doivent respecter la distance d’un (1) mètre minimum entre elles.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus