Samuel Eto'o, ex-international [email protected] Cameroun Presse

Cameroun / Covid-19 : polémique autour des dons de Samuel Eto’o

Les dons reçus de la star camerounaise Samuel Eto’o à l’endroit des footballeurs font déjà grincer des dents au sein des présidents de clubs. Ces derniers estiment ridicule, voire moqueur, les dons qui leur ont été offerts.

Le geste de solidarité de Samuel Eto’o à l’endroit des footballeurs de son pays, n’a pas visiblement pas eu l’effet escompté. La star camerounaise avait en effet fait des dons aux joueurs évoluant dans les championnats professionnels et amateurs afin de les aider à surmonter cette période de crise sanitaire liée au coronavirus.

Des dons constitués de sacs de riz, de bidons d’huile raffinée, des bouteilles d’eau, des boites de concentré de tomate et des caches nez. Si le geste du « Pichichi » est salué par certains acteurs du ballon rond, il suscite par contre l’indignation chez les présidents de clubs. Pour eux, les dons de l’ancien Lion indomptable sonnent plutôt comme une insulte envers les footballeurs.

Eto’o a joué au football et sait de quoi ont besoin des joueurs. Les joueurs n’ont pas besoin du riz en cette période. La Fécafoot aurait dû conseiller ceux qui sont autour de Samuel Eto’o pour qu’il puisse aussi soutenir financièrement les joueurs“,  a déclaré Achille Biakan, manager général de Cask FC de Bafoussam dans une interview accordée à giga-foot.com. Pour ce patron de club, l’appui apporté aux joueurs et encadreurs d’un championnat supposé professionnel est méprisant. Pire, c’est un aveu d’échec des dirigeants de la Fécafoot.

A l’en croire, les joueurs ont besoin d’équipements sportifs pour exercer leur art et non des kilos de riz qui finiront en deux temps trois mouvements. « Que Samuel Eto’o comprenne que si on venait à reprendre le championnat, les joueurs auraient besoin des équipements. D’autres ont besoin d’argent parce que la plupart des clubs ne respectent plus leurs engagements envers les joueurs. On n’aide pas un joueur avec deux ou trois kilos de riz. C’est plutôt de l’insulte envers les footballeurs“, a-t-il lâché visiblement très mécontent.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.