Bénin – Mairie de Parakou: réaction de Charles Toko après l’échec d’Aboubakar Yaya

L’élection du nouveau maire de Parakou est reportée. Pour cause, Aboubakar Yaya, seul candidat en lice, n’a pas obtenu le nombre de voix qu’il faut à l’issue du vote de ce jeudi 28 mai 2020. Après le report de l’élection par le Préfet, le maire sortant, Charles Toko, s’est confié à la presse.

A lire aussi:

Le maire sortant de la ville de Parakou semble ne pas être d’accord avec le report prononcé ce jeudi par le Préfet. A l’en croire, après l’échec de l’élecion d’Aboubakar Yaya au poste de maire, la séance devrait aller à son terme avec la candidature de dame Alimatou Adam Abdoulaye.

Verbatim

« Ce n’est pas moi, le maire, je ne serai pas le maire. Vous avez vu celle qui devrait être maire et le Préfet a abusivement suspendu la séance. C’est dame Alimatou qui était pressentie pour être maire et le Préfet a abusivement suspendu la séance. C’est tout ce que je veux dire pour le moment. Le reste, on verra », a-t-il confié à la presse. 

Plus loin dans ses propos, Charles Toko déclare: « Pour nous, dans notre tête, dame Alimatou a été élue maire de Parakou ». Ces propos montrent clairement que le maire sortant s’accorde à la candidature de dame Alimatou Adam Abdoulaye. Elle a donc de fortes chances d’avoir le vote des conseillers du Bloc Républicain, dont est membre Charles Toko. Pour rappel, dame Alimatou et Aboubakar Yaya sont tous des élus de liste FCBE à Parakou.

 

4 commentaires
  1. EGBETOOKPO franck dit

    Il y a une candidature unique des fcbe comment le maire sortant peut avancer de telles allégations. Comme quoi la dame est élue maire sans vote. Comme les gens peuvent tomber très bas

    1. George dit

      Parceque Yaya n’a aucune légitimité en démissionnant avant les élections sans faire campagne. La logique voudrait que le Fcbe propose un maire parmi ceux qui ont fait campagne et n’o Pas appelé à boycotter . Mais là encore le béninois va appeler au complot. La loi votée tient compte de cette situation quand on respecte l’esprit de la loi.
      C’est en voulant contourner l’esprit de la loi on arrive dans une situation où se retrouve avec un démissionnaire qui veut revenir et être maire et ne parvient pas à avoir l’adhésion de sa propre famille

  2. Nathan dit

    Il prend parti, ce maire sortant. C’est dommage pour ce pays.

  3. Le serein dit

    C’est très compromettant ces propos au vue des textes monsieur le maire.
    Selon le nouveau texte, il ne peut avoir une double candidature, donc en cas d’écheque, la séance est reportée à une date ulterieure pour absence de consensus;d’où le repport.
    Mieux, la loie exige que la candidature du candidat doit être portée par le parti ayant la plus grande liste; donc il n’y a pas possibillité de candidature individuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus