Kemi Seba @ BENIN WEB TV

Bénin: les trois points qui justifieraient la vraie fin du Franc CFA selon Kemi Seba

Le mercredi 20 mai 2020, le gouvernement français a annoncé la fin du Franc CFA dans les Etats d’Afrique de l’Ouest. Réagissant à cette annonce de la monnaie “coloniale”, Kemi Seba dénonce un poisson d’avril. 

Le gouvernement français a adopté, le mercredi 20 mai 2020, le projet de loi entérinant la fin de la monnaie coloniale (franc CFA) utilisée par les pays de l’Union monétaire ouest-africaine (Umoa). A la suite de Nathalie Yamb qui, en plein direct a déchiré un billet CFA pour dénoncer une machination, le président de l’ONG Urgences Panafricanistes est monté au créneau le vendredi 22 mai 2020. Pour Kemi Seba, il s’agit d’un poisson d’avril organisé par le gouvernement Macron afin de faire croire que le Franc CFA connait une abolition en Afrique de l’Ouest sur proposition du gouvernement français. “Ce qui n’est pas réel”, dénonce t-il.

A lire aussi: Après Kemi Seba, Nathalie Yamb déchire un billet de 2 000f CFA (vidéo)

Dans sa vidéo dévoilée sur ses plateformes de communication,  Kemi Seba indique les trois raisons qui pourront expliquer la fin réelle du FCFA en Afrique. Il y a selon lui, la disparition des comptes d’opération, le départ des représentants de la Banque de France en interne de la banque centrale (droit de véto Ndlr) et enfin, la cessation de la parité fixe et de l’arrimage à l’Euro et de la garantie française. A en croire Kemi Seba, tout comme le prolétariat français ne supporte plus l’oligarchie, le prolétariat africain aussi ne supporte plus l’oligarchie.

1 commentaire
  1. Diomande Moussa dit

    Le problème avec ces petites mentalités c est qu ils ont la bouche très ouverte

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.