Bénin – Communales: la razzia de l’Up à Ouidah, Djakotomey, Pèrèrè, Lalo, Kpomassè…

Les chiffres, issus du scrutin communal du 17 mai dernier, sont connus dans les moindres détails. L’Union progressiste (Up) vient en tête en battant, à plate couture, ses adversaires dans plusieurs localités, dont notamment Ouidah, Kpomassè, Sô-Ava, Tori, Abomey-Calavi, Djakotomey, Dogbo, Lalo, Zogbodomey, Abomey, Pèrèrè et Grand-Popo.

A lire aussi:

La Commission électorale nationale autonome (CENA) a rendu publics les résultats des élections communales et municipales du dimanche 17 mai dernier. A l’arrivée, trois partis politiques sur les cinq en lice se partagent les sièges pour avoir franchi le cap des 10%. L’Union progressiste peut d’ores et déjà se targuer d’avoir gagné le pari du scrutin communal. Le parti présidé par le renard de Djakotomey, Bruno Amoussou, s’est tapé la part du lion dans plusieurs villes du pays et va indiscutablement contrôler plus de la moitié des 77 communes que compte le Bénin. Cette formation politique pro-Talon vient en tête avec 39,97% sur le plan national en totalisant 820 sièges. Ce score est dû à ses performances dans plusieurs localités. Par exemple, sur 29 sièges à pourvoir à Ouidah, l’Union progressiste s’en sort avec 19. A Kpomassè, il obtient 16 sur les 17 sièges en jeu et engrange 17 sur 25 à Sô-Ava. A Zogbodomey, l’Union progressiste n’a pas fait piètre figure. Il obtient 13 sur 19 sièges à pourvoir. D’autres localités sont tombées dans l’escarcelle de l’Up, à savoir Lokossa où le parti a totalisé 15 sièges sur 25, Grand-Popo (12 sur 15),  Cotonou (30 sur 49), Lalo (20 sur 25), Djakotomey (20 sur 25), Abomey-Calavi (29 sur 49), Pèrèrè (11 sur 19) et Abomey (14 sur 19).

Une victoire sans bavure des Progressistes, qui confirme l’hégémonie du parti et rassure les tenants du pouvoir. Il est suivi du Bloc Républicain, qui totalise 735 sièges; et les FCBE, 260 sièges. Le Parti du renouveau démocratique (Prd) de Me Adrien Houngbédji et l’Union démocratique pour un Bénin nouveau (Udbn) de Claudine Prudencio sont frappés par le quota des 10%. Ils ne sont donc pas éligibles.

Dans les tout prochains jours, il sera procédé à l’installation des nouveaux conseils communaux et municipaux sur l’ensemble du territoire national.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus