Après Kemi Seba, Nathalie Yamb déchire un billet de 2 000f CFA (vidéo)

Le gouvernement français a adopté, le mercredi 20 mai 2020, le projet de loi entérinant la fin de la monnaie coloniale (franc CFA) utilisée par les pays de l’Union monétaire ouest-africaine (Umoa). En plein direct, alors qu’elle réagissait à cette annonce, Nathalie Yamb a déchiré un billet CFA.

A lire aussi:

Nathalie Yamb a réagi au  projet de loi qui entérine la fin de franc CFA, adopté par le gouvernement français. « Vous prenez vos CFA et vous déchirez, prenez tout vos CFA et déchirez » a t-elle indiqué alors qu’elle était en train de déchirer un billet de 2 000f CFA. Pour elle, cette fin symbolique devait s’inscrire dans un texte et il est difficile de dire avec exactitude de quoi il s’agit vraiment.

Comme Nathalie Yamb, le président de l’ONG Urgences Panafricanistes Kémi Séba, avait brûlé un billet de 5 000 F CFA lors d’un rassemblement à Dakar le 19 août 2017. Il sera par la suite arrêté le vendredi 25 août, à 7 heure du matin par des agents de la Division des investigations criminelles (DIC) à son domicile de Dakar.

La nuit de jeudi à vendredi, avant son interpellation, l’activiste a posté un message sur sa page Facebook, intitulé «Franc CFA : «La BCEAO porte plainte pour le billet colonial que j’ai brûlé». «Je savais qu’en effectuant cet acte purement symbolique, la BCEAO (Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest), sans doute sur commande de la Banque de France, engagerait une procédure visant à me mettre en prison. Je le savais, et je suis prêt à en payer le prix du plus profond de mon âme», pouvait-on lire dans son poste.

En effet, réunis en conseil des ministres le mercredi 20 mai 2020, le gouvernement français a adopté le projet de loi très attendu par les pays de l’Union monétaire ouest-africaine. Selon Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement français, ladite loi approuve la transformation du franc CFA, qui deviendra l’Eco, en maintenant la parité fixe avec l’Euro, ainsi que la fin de la centralisation des réserves de change des Etats d’Afrique de l’ouest auprès du Trésor français, conformément à l’accord conclu, fin décembre, entre la France et les Etats de l’Union monétaire ouest-africaine.

5 commentaires
  1. yakus guirason dit

    bravo Madame yamb. Vu toute la richesse que possède la france, grâce à l’exploitation de l’Afrique, elle s’acharné toujours sur la surexploitation de celle ci… honte à la france et ses servants locaux africainsur. Vive l’Afrique, vive ses défenseurs

  2. Anonyme dit

    Cette situation fait appelle à l’intelligentsia africaine à se montrer pour la cause des peuples. Le changement de nom, la parité avec l’Euro, … tout cela incombe aux nations africaines.
    De quel droit, la france decide à la place de nos États ? A-t-elle oublié ses propres devises à savoir : Égalité, Fraternité, Liberté ?

  3. Anonyme dit

    Pour moi, rien de grand n’est encore fait, pire encore, c’est de distraire les gens, PARITÉ FIXE, c’est que comme si BEN LADEN dit qu’il s’appelle désormais, JACQUES DUBOIS, et la France veut qu’il soit président de la République Française. Si vous croyez nous duper, et bien,on vous regarde à fond. Après 60 ans d’indépendance, vous voulez protéger.et Qui? est-ce obligatoire de nous protéger. Aaaah les représentants français se retirent, et pourtant ils sont tjrs là plusieurs, mais en peau noire et des noms africains. Nous sommes plus au jardin quand-même. Ttes ces bases militaires, ces logistiques, vous fouines ttes nos infos au quotidien, ces satélite par ci et là, y’a combien de soldats noir opérant sur le s’ils européen. Aaaah je vois, nos ressources.lol.bravo a vous. Si je comprends bien, volé nos terres et nous prêter ces mêmes terre pour qu’on travaille et vous donner encore un intérêt, DOUBLE VOL QUOI ?

  4. Youl dit

    Pour moi, rien de grand n’est encore fait, pire encore, c’est de distraire les gens, PARITÉ FIXE, c’est que comme si BEN LADEN dit qu’il s’appelle désormais, JACQUES DUBOIS, et la France veut qu’il soit président de la République Française. Si vous croyez nous duper, et bien,on vous regarde à fond. Après 60 ans d’indépendance, vous voulez protéger.et Qui? est-ce obligatoire de nous protéger. Aaaah les représentants français se retirent, et pourtant ils sont tjrs là plusieurs, mais en peau noire et des noms africains. Nous sommes plus au jardin quand-même. Ttes ces bases militaires, ces logistiques, vous fouines ttes nos infos au quotidien, ces satélite par ci et là, y’a combien de soldats noir opérant sur le s’ils européen. Aaaah je vois, nos ressources.lol.bravo a vous. Si je comprends bien, volé nos terres et nous prêter ces mêmes terre pour qu’on travaille et vous donner encore un intérêt, DOUBLE VOL QUOI ?

  5. Anonyme dit

    Que la France nous laisse tranquille

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus