gaetane

Togo: Kodjo Agbéyomé interdit de contester la légitimité de Faure Gnassingbé

Au Togo, Kodjo Agbéyomé et la dynamique Mgr Kpodzro ne sont plus autorisés à se prononcer sur les résultats de la présidentielle du 22 février 2020. C’est l’une des quatre injonctions à eux faites par la justice avant leur libération.

Libérés mais placés sous contrôle judiciaire, l’opposant Kodjo Agbéyomé et compagnons sont interdits de se prononcer à nouveau sur les résultats de la présidentielle dernière. Selon un document régissant leur libération signé du juge d’instruction Awi Adjoli, ils sont interdits de faire de « déclarations tendant à la remise en cause des résultats du scrutin présidentiel du 22 février 2020 ».

A LIRE AUSSI: Togo: l’ANC de Jean-Pierre Fabre dénonce l’arrestation manu militari d’Agbéyomé Kodjo

Outre cette injonction, trois autres ont été faites à ces opposants au régime de Lomé. Il s’agit de l’interdiction de « tous propos, déclarations, ou attitudes tendant à remettre en cause et à saper l’ordre constitutionnel et institutionnel existant », l’interdiction de quitter le territoire togolais sans autorisation préalable de la justice et enfin l’obligation de déférer aux différentes convocations dans le cadre de l’enquête.

A LIRE AUSSI: Togo: l’ex-candidat à la présidentielle, Kodjo Agbéyomé libéré

En terme clair, la justice vient mettre fin à la vive contestation des résultats officiels du scrutin présidentiel qui a vu la victoire de Faure Gnassingbé sur l’ancien premier ministre. Des chiffres que contestent le député dont l’immunité parlementaire a été levée le mois dernier. La justice accuse le protégé de Mgr Kpodzro de troubles aggravés à l’ordre public, de dénonciations calomnieuses, d’atteinte à la sûreté intérieure l’Etat et d’usage abusif des insignes et sceaux de l’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus