RDC: des élus exigent la « libération immédiate » du directeur de cabinet de Félix Tshisekedi

En RDC, des élus sont montés au créneau ce jeudi 9 avril pour réclamer la libération de Vital Kamerhe, directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi écroué à la prison centrale de Makala.

A lire aussi:

Alors que Vital Kamerhe a passé sa première nuit en détention à la prison de Makala à Kinshasa, des voix s’élèvent pour réclamer sa libération. « Nous exigeons la libération immédiate et sans condition » de M. Kamerhe, ont demandé dans un communiqué les députés de l’Union pour la nation congolaise (UNC), le parti de Vital Kamerhe. Ceuxi-ci déplorent l’arrestation et la détention arbitraire ainsi que l’humiliation subie par leur chef de file.

A LIRE AUSSI: RDC: le chef de cabinet de Félix Tshisekedi déposé à la prison de Makala

Accusé de détournement des fonds alloués aux programmes 100 jours du président Tshisekedi, le chef de l’Union pour la nation congolaise a été déposé à la prison centrale de Makala après environ six heures d’audition. Depuis son incarcération, l’échiquier politique congolais est en pleine ébullition.

A LIRE AUSSI: RDC: le chef de cabinet du président Félix Tshisekedi convoqué

Le président Félix Tshisekedi n’a officiellement pas réagi à l’interpellation de son directeur de cabinet.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus