Ph: Lagos-google

Nigéria – Coronavirus: “Nous avons faim”, crient les habitants de Lagos (vidéo)

Dans une vidéo publiée par “The Nation”, de nombreux nigérians, vivant à Lagos, ont rallié les rues et crient “nous avons faim”; ceci, à cause des effets de la mesure de confinement due à la pandémie du coronavirus.

Dans son message à la nation, le dimanche 29 mars 2020, le président nigérian, Muhamadou Buhari, a fait savoir que la menace du coronavirus est bien réelle, elle est présente et constitue un mal à abattre ensemble.

Pour lui, c’est une question de “vie ou de mort”. Il a également annoncé de nouvelles mesures épidémiologiques, dont le confinement des grandes villes les plus touchées par le coronavirus à savoir: Lagos, la plaque tournante commerciale du Nigeria, ainsi que l’État voisin d’Ogun et la capitale, Abuja.

A LIRE AUSSI: Coronavirus: des mesures palliatives entrent en exécution pour 11 millions de nigérians

Mais cette mesure de confinement, partie pour durer deux semaines, met mal à l’aise certains citoyens de Lagos. Ces derniers crient déjà leur ras-le-bol. Dans la rue, ils disent n’arriver plus à travailler. Leurs activées sont au ralenti et ils crient la “faim”.

Des mesures palliatives en passe d’exécution

Le gouvernement nigérian a annoncé des mesures palliatives pour permettre aux couches les plus vulnérables d’amortir les effets secondaires des mesures de lutte contre la pandémie du coronavirus, prises par le gouvernement. Selon la déclaration de la ministre nigériane des Affaires humanitaires, de la gestion des catastrophes et du développement social, Hajiya Sadiya Farouk, le mardi 31 mars 2020, au moins 11 millions de nigérians bénéficieront de la mesure palliative du gouvernement fédéral, pour amortir les effets de la pandémie du coronavirus.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.