@Google

Libye : la Turquie attaque directement des positions de l’Armée nationale libyenne

Selon des sources d’information libyennes, un navire de guerre turc a tiré des missiles dans le sud de la ville d’Al-Ajaylat, à l’ouest de la capitale libyenne, Tripoli. Les tirs ont visé directement des positions des forces du général Khalifa Haftar de l’Armée nationale libyenne (LNA).

Un site d’information libyen, cité par Bulgaria Military, a rapporté que des roquettes tirées par un navire de guerre turc sont tombées dans la zone agricole de Dhahra, à la périphérie de la ville d’Al-Ajaylat, tenue par l’armée, qui est sous le contrôle du maréchal Khalifa Haftar. Les sites d’information locaux ont laissé entendre que le navire de guerre turc avait peut-être l’intention de cibler la base aérienne d’Al-Watiya, située dans le sud. Cependant, les missiles étaient dirigés et tirés dans la mauvaise direction.

Le journal libyen Al-Marsad a cité un porte-parole du Commandement général de l’Armée nationale libyenne (LNA), le général de division Ahmed Al-Mesmari, affirmant qu’un navire de guerre turc avait tiré des roquettes dans la région d’Al-Ajaylat sans faire de victimes. Ce tir turc, constitue une première incursion directe de la Turquie dans le conflit libyen. Jusque-là, Ankara se contentait d’envoyer des mercenaires et des militaires pour aider le Gouvernement d’accord national (GNA), reconnu par l’ONU. C’est peut-être aussi un avertissement dirigé vers l’UE qui prévoit d’envoyer une force militaire en mer pour faire respecter l’embargo sur les armes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.