Ibrahim Boubacar Kéita, président [email protected] 24 INFO

Les maliens aux urnes ce dimanche malgré la crise sanitaire

Les maliens sont aux urnes ce dimanche 19 avril pour élire leurs nouveaux députés. Cette élection se tient dans un contexte de crise sanitaire mondiale liée à la pandémie du coronavirus.

Le second tour des législatives se tient ce dimanche 19 avril sur tout le territoire malien. En effet, les citoyens en âge de voter se rendent aux urnes pour élire 125 députés sur les 147 membres que compose le parlement. Vingt-deux (22) avaient été élus dès le premier tour du scrutin le 22 mars dernier. Le principal enjeu du vote réside dans sa tenue dans toutes les régions du pays surtout dans le centre et le nord en proie à l’insécurité notoire.

A LIRE AUSSI: Le Mali aux urnes enregistre son premier décès dû à l’épidémie du covid-19

Outre la question sécuritaire, la crise mondiale liée à la pandémie du coronavirus inquiète les populations. Après le premier du vote le 22 mars dernier, des cas de contaminations ont été signalés surtout dans la capitale Bamako. Le président Ibrahim Boubacar Kéita a justifié le maintien des élections par le consensus issu du dialogue politique.

A LIRE AUSSI: Mali-covid-19: Ibrahim Boubacar Kéita renonce à trois mois de salaire

Au même moment, le chef de file de l’opposition, le député Soumaila Cissé kidnappé lors des campagnes reste aux mains de ses ravisseurs. Dans cette atmosphère de méfiance, le risque d’un faible taux de participation reste très élevé. Plus de 216 cas positifs sont confirmés dans le pays dont 41 guéris et 13 décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.