Dr Laurent de Laure Faton

“Les FCBE ne peuvent jamais être le troisième bloc de Talon”, De-Laure Faton

Les nouvelles postures politiques des Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) ont suscité des préoccupation au sein de l’opinion, depuis les derniers dialogues politiques auxquels le parti a participé. L’un des responsables de cette formation politique, De-Laure Faton, a décidé de répondre finalement à ceux qui prennent la formation de l’ancien chef d’Etat, Boni Yayi, comme un 3è bloc du président de la république, Patrice Talon.

Face aux nombreuses polémiques autour de l’idée, selon laquelle Forces cauris pour un Bénin émergent serait le troisième bloc de la mouvance présidentielle, De-Laure Faton, un responsable du parti et candidat aux prochaines élections communales dans l’Ouémé, a décidé de situer les uns et les autres sur la position du parti Cauris. Dans une publication sur sa page Facebook, il expose les motivations de sa famille politique qui, estime-t-il, a décidé à un moment de changer de stratégie face à l’actuel régime. A l’en croire, le parti a gardé jusque-là le silence sur cette intoxication parce qu’il y a plus sérieux et plus urgent à faire. “” De cette grosse intoxication qui affirme que les FCBE sont devenues le troisième bloc de Patrice Talon, nous avons préféré nous taire, le temps d’être officiellement en lice pour les communales et les municipales du 17 mai 2020“, publie-t-il sur sa Page Facebook.

A Lire aussi: Communales 2020 – Dossier de mineurs: FCBE apporte la preuve du contraire

Pour De-Laure Faton, celui qui connait très bien le régime de la Rupture, doit savoir qu’il est impératif de changer complètement de stratégie après le hold-up des législatives du 28 avril 2019 avec toutes ses conséquences inoubliables. Ainsi, poursuit-il, pour ne pas subir le même sort d’exclusion, nous avons été contraints de satisfaire aux exigences du Ministère de l’Intérieur, pour obtenir le récépissé définitif pour notre parti, ce qui nous permet de participer à l’élection du 17 mai 2020, lit-on dans sa publication. En faisant cette option, justifie-t-il, “”nous avons un objectif principal qui est de faire partir le régime de Patrice Talon en 2021 à travers les urnes.””. Aussi, de manière spécifique, avions-nous défini comme objectifs de :

-tout faire pour participer aux élections Communales et municipales de 2020;
– faire élire plusieurs maires pour nous assurer les parrainages nécessaires à notre candidat pour la présidentielle de 2021;
– aider notre peuple à retrouver ses acquis démocratiques et à espérer à nouveau un Bénin fier.
Nous venons d’atteindre le premier objectif malgré les nombreux obstacles. Ensemble, nous atteindrons les autres. Car, il est question de notre pays et nous devons tous contribuer à le libérer.”, conclut-il.
1 commentaire
  1. TOUTOUOLA dit

    Curieux de connaître le candidat FCBE pour 2021 ?…LOL

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.