@RFI

Les armées du Nigéria et du Niger arrivent en renfort au Tchad pour anéantir Boko Haram

Le Nigéria, le Niger et le Tchad sont décidés à aller à l’offensive pour se débarrasser du groupe djihadiste de Boko Haram. Ces pays ont lancé une opération conjointe pour débusquer et neutraliser les terroristes.

Selon les rapports de médias nigérians, les terroristes de Boko Haram et de l’État islamique de la province de l’Afrique de l’Ouest (ISWAP), se sont retirés vers l’île Tunbuns où ils hibernent actuellement. De là, ils planifient et coordonnent leurs différentes attaques. Les troupes impliquées dans la Force opérationnelle multinationale conjointe, selon une déclaration du directeur par intérim des opérations des médias de la défense, le général de brigade Benard Onyeuko, comprennent le secteur 2 MNJTF (République du Tchad), le secteur 3 MNJTF (Nigéria) et le secteur 4 MNJTF (République du Niger).

Le communiqué a ajouté que «la Force opérationnelle multinationale mixte (MNJTF) a lancé une offensive conjointe coordonnée pour déloger et débarrasser complètement les îles (Tunbuns) du lac Tchad de toute présence et activité de Boko Haram / État islamique en Afrique de l’Ouest». Il a ajouté que «l’on se souviendra qu’après l’attaque et la décimation soutenues des éléments de Boko Haram / Province de l’Afrique de l’Ouest de l’État islamique par les troupes de l’opération Lafiya Dole, les insurgés criminels se sont retirés dans les Tumbuns du lac Tchad. Ces actes odieux ont obligé les nations contiguës du bassin du lac Tchad à lancer conjointement cette attaque massive contre les terroristes à travers les frontières communes, s’étendant dans les Tumbuns du nord du bassin du lac Tchad au Nigeria.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.