Le Burundi rouvre ses frontières avec le Rwanda et la RDC

Le gouvernement du Burundi a rouvert ses frontières pour les marchandises transitant par le Rwanda et la République démocratique du Congo, après deux semaines de blocage aux frontières nord et ouest du pays.

Le 30 mars, le Burundi avait officiellement bloqué tous les camions de marchandises de la Communauté de l’Afrique de l’Est, transitant par le Rwanda tandis que, depuis une semaine plus tôt, l’immigration burundaise refusait l’entrée à différents frets. La frontière tanzanienne était restée ouverte. À la suite de l’embargo sur le fret, le Rwanda a informé le Kenya et l’Ouganda qu’il ne laisserait pas entrer les camions de fret à destination du Burundi en provenance des deux pays d’Afrique de l’Est car il n’avait pas le choix.

Le Rwanda a pris cette décision après que des dizaines de camions se sont retrouvés bloqués du côté rwandais et d’autres sur le no man’s land aux différents points d’entrée frontaliers entre les deux pays, avec leurs marchandises. La plupart des marchandises transitant par le Rwanda à destination du Burundi proviennent du port kenyan de Mombasa. Dimanche soir, le gouvernement burundais a déclaré “qu’en dépit de la fermeture des frontières nord et ouest avec le Rwanda et la RDC, la libre circulation des marchandises reste assurée. Les camionneurs sont appelés à respecter les mesures prises pour lutter contre la propagation de la covid-19. “

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus