Evolution du coronavirus: l’Amérique suffoque, l’Afrique résiste

Depuis son apparition en décembre 2019 au marché de Wuhan en Chine, le coronavirus ne cesse de se propager dans le monde. A ce jour, le bilan mondial fait état de près de 1 290 000 personnes contaminées et plus de 70 000 morts liées au coronavirus. Les Etats-Unis trônent à la tête des pays contaminés pendant que l’Afrique résiste encore à la maladie. 

A lire aussi:

Si depuis quelques jours, l’Europe connait un ralentissement de la mortalité liée au Covid-19 notamment en Espagne et en Italie, la situation se détériore aux Etats-Unis. Le pays de l’oncle Sam qui bat actuellement le triste record de contamination au coronavirus, s’attend à une situation assez critique dans les toutes prochaines semaines

« La semaine prochaine sera un moment comme Pearl Harbor, comme le 11 septembre, sauf que ce ne sera pas localisé, ce sera dans tout le pays », prévient l’administrateur fédéral des services de santé publique, Jérôme Adams. « Ça va être une mauvaise semaine » avec une « escalade » des bilans macabres », a renchéri l’épidémiologiste Anthony Fauci, qui conseille la Maison Blanche dans la réponse à la crise. « Nous avons du mal à contrôler » la pandémie, a-t-il reconnu.

Selon l’Internaute, 6,6 millions de personnes supplémentaires ont demandé une allocation chômage lors de la semaine écoulée aux Etats-Unis, le double du chiffre déjà record de la semaine précédente. Et le taux de chômage est monté en mars à 4,4%, niveau record en plus de 10 ans.

« Un seuil horrible »

Le gouverneur de l’Etat de New York, épicentre de l’épidémie de covid-19 aux Etats-Unis, a annoncé lundi prolonger jusqu’au 29 avril les mesures de confinement imposant la fermeture des écoles et de toutes les activités non essentielles. « Si la courbe s’infléchit » et que « le taux d’infection baisse », « c’est parce que la distanciation sociale marche, il faut la poursuivre et les activités non essentielles resteront fermées jusqu’au 29 avril », a déclaré le gouverneur Andrew Cuomo lors de son point de presse quotidien.

« Nous savons tous que nous devons atteindre un certain seuil, qui va être horrible en terme de morts, pour que les choses commencent à changer. Nous arrivons tout près de ce point-là maintenant. Et les deux prochaines semaines vont être, je pense, très difficiles », a déclaré Donald Trump.

Selon le gouverneur de l’Etat, Andrew Cuomos le système de santé à New york est « en situation de stress » faute « d’équipements et de professionnels » en nombre suffisant. Sur une population de 1,002 milliard(2016) les USA comptent 348 647 cas positifs de coronavirus, 18 940 personnes guéries et 10 369 décès. Le premier cas du coronavirus aux Etats-Unis a été confirmé le 23 janvier 2020. Il s’agissait d’une sexagénaire revenant de Wuhan, en Chine..

L’Afrique tient bon

Pour l’heure, l’Afrique résiste face au coronavirus et les dirigeants font de leur mieux pour contrer et freiner la propagation de la pandémie. Selon le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique), le bilan de l’actuelle pandémie de covid-19 sur le continent africain a atteint 414 décès ce lundi alors que les cas confirmés sont maintenant au nombre de 9.178. A noter que l’Afrique à une population de 1,216 milliard(2016). Elle a enregistré son premier cas du coronavirus le vendredi 14 février 2020 en Egypte.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus