gaetane

Deuxième décès lié à la fièvre Ebola en une semaine en RDC

La République démocratique du Congo (RDC) a enregistré un second décès du virus Ebola confirmé dans le nord-est du pays, ont rapporté les médias locaux.

La victime de dimanche était une fillette de 11 ans qui avait été admise à l’hôpital général de référence de Beni, il y a plusieurs jours. Au cours des dernières semaines, aucun nouveau cas n’a été signalé avant vendredi dernier, lorsqu’un homme de 26 ans est décédé d’Ebola dans la ville de Beni, ont annoncé les autorités congolaises et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ainsi, le gouvernement de la RDC ne sera pas en mesure de déclarer la fin de l’épidémie d’Ebola lundi, comme espéré, a déclaré la semaine dernière Tedros Adhanom Ghebreyesus, le chef de l’OMS.

La récente épidémie d’Ebola en RD Congo, depuis qu’elle a été déclarée en août 2018, a fait plus de 2 200 morts, avec 3 310 cas signalés. Ebola, une fièvre tropicale, apparue pour la première fois en 1976 au Soudan et en RDC, peut être transmise à l’homme par des animaux sauvages. Elle pourrait également se propager par contact avec des fluides corporels des personnes infectées ou de ceux qui ont succombé au virus. Le virus Ebola a provoqué une alarme mondiale en 2014 lorsque la pire épidémie au monde a commencé en Afrique de l’Ouest, tuant plus de 11 300 personnes et en infectant environ 28 600, alors qu’il traversait le Libéria, la Guinée et la Sierra Leone.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus