Covid-19 au Nigéria: Buhari amnistie 2.670 détenus

Le Nigéria va libérer, dans les prochaines heures, 2.670 détenus pour désengorger les prisons, face à la propagation du coronavirus dans le pays.

 

A lire aussi:

Le gouvernement nigérian va amnistier 2.670 détenus pour désengorger les prisons et protéger les milieux carcéraux de la covid-19. « 2.600 détenus à travers la fédération seront libérés pendant la période de confinement de la COVID-19« , auxquels s’ajoutent 70 « délinquants » en détention dans la capitale fédérale, Abuja, qui bénéficieront d’une grâce présidentielle dès ce jeudi, a annoncé à l’AFP le porte-parole du ministère de la Justice, Umar Jibrilu Gwandu.

A LIRE AUSSI: Nigéria-Lutte contre le coronavirus: Buhari ordonne la distribution de 150 camions de riz saisis

Cette opération, qui se déroulera dans les 36 Etats du Nigéria, ne prendra pas en compte des détenus condamnés pour des délits violents extrêmes, tels que le terrorisme, les enlèvements, le banditisme armé, le viol, la traite d’êtres humains et l’homicide. Le régime du président Muhammadu Buhari vient ainsi d’emboîter les pas à d’autres pays de la sous-région, qui ont remis en liberté des prisonniers dans le cadre de la lutte anti-covid-19.

A LIRE AUSSI: Nigéria: Buhari approuve le recrutement de 774.000 personnes

Même si les autorités ont confiné les grandes villes, dont la mégapole de Lagos et la capitale Abuja, la chaîne de propagation n’est pas assez inquiétante. Le pays dénombre 276 cas confirmés, dont 44 guéris et 6 décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus