MASQUE FACIAL DE [email protected] WEB TV

Covid-19 au Bénin: le gouvernement propose un guide d’entretien de masque locale

Au Bénin, le gouvernement a proposé un guide indicatif pour la conception locale et l’entretien de masques barrières pour la lutte contre le coronavirus. A ce titre, il recommande des règles particulières d’entretien.

Pour limiter la propagation de la pandémie du coronavirus, le gouvernement du Bénin a rendu obligatoire, le mercredi 08 avril 2020, le port obligatoire de masque de protection. A ce titre, le gouvernement du Bénin, à travers le ministère des Petites et Moyennes Entreprises et de la Promotion de l’Emploi, a invité le peuple béninois à respecter les indications pour la conception locale des masques barrières afin de mieux lutter contre la propagation du coronavirus (Covid-19).

Règles particulières d’entretien de masque

Le Ministère des Petites et Moyennes Entreprises et de la Promotion de l’Emploi a rappelé aux compatriotes béninois que les mesures de protection prescrites par le Gouvernement et les autorités sanitaires sont toujours de rigueur et doivent être suivies scrupuleusement.

Le masque barrière est conçu pour être réutilisable, les matériaux utilisés doivent résister aux produits et aux méthodes de nettoyage spécifiées par le fabricant de la monocouche et du composite multicouche.

Il n’est pas recommandé d’utiliser des produits spécifiques autres que la lessive habituelle sans s’être assuré auparavant de leur non toxicité par des résidus inhalés, et que leur utilisation ne dégrade pas les matériaux. Le cycle complet de lavage (mouillage, lavage, rinçage) doit être de 30 minutes minimum avec une température de lavage de 60°C.

Les matériaux susceptibles d’entrer en contact avec la peau de l’utilisateur ne doivent pas présenter de risques connus d’irritations ou d’effets indésirables pour la santé.

Les matériaux susceptibles de libérer dans l’air inhalé des substances irritantes ne doivent constituer un danger ou une nuisance pour l’utilisateur.

Le lavage et le séchage du masque barrière doit être conforme aux préconisations du fabricant (notice d’utilisation, instructions d’entretien ou formation).

Il convient d’éviter tout contact entre un masque barrière souillé (à laver) et des articles vestimentaires propres. La personne chargée du lavage devra se protéger pour manipuler les masques souillés s’ils ne sont pas dans un sac-hydrosoluble.

Il est recommandé avant tout lavage des masques barrières de nettoyer son lave-linge, en procédant à un rinçage à froid avec de la javel ou de le faire tourner à vide à 60°C ou 95°C sans essorage.

Il n’est pas recommandé d’utiliser des produits spécifiques autres que la lessive habituelle sans s’être assuré auparavant de leur non toxicité par des résidus inhalés (Exemple de détergents toxiques), et que leurs utilisations ne dégradent pas les matériaux. Le cycle complet de lavage (mouillage, lavage, rinçage) doit être de 30 minutes minimum avec une température de lavage de 60°C.

Le masque barrière doit être lavé chaque fois qu’il est souillé, mouillé ou mal positionné sur le visage. Il convient de ne pas le mettre en position d’attente sur le front ou sous le menton pendant et après utilisation.

Ne pas réutiliser de masque barrière souillé ou mouillé.

Ce guide indicatif pour la conception locale et l’entretien de masques barrières est adressé aux tailleurs, couturiers, stylistes, modélistes, brodeurs, fabricants d’objets et accessoires en tissus et toute personne désireuse de confectionner un masque. L’objectif de ce guide est d’orienter ces derniers pour les précautions de réalisation et d’entretien d’un masque barrière de fabrication locale dans le cadre de la riposte à la covid-19.

A ce titre, le gouvernement exige que ces masques soient réalisés à partir des exigences minimales de la norme SPEC S76-0011de l’AFNOR. Selon le gouvernement, le masque barrière n’exonère aucunement l’utilisateur de l’application systématique des gestes barrières, qui sont essentiels, ainsi que des règles de distanciation sociale et de lavage des mains, telles que prescrites par le Gouvernement.

Caractéristiques des masques et matières premières

Deux modèles de masque barrière sont recommandés : de type « Bec de canard » et le masque barrière « à plis ». Les indications complémentaires sont disponibles dans la norme AFNOR SPEC S76-001. Il s’agira donc du patron de masque barrière de type bec de canard et du patron de masque barrière à plis.

Un masque barrière doit couvrir le nez, la bouche et le menton (zone de protection) et il ne doit pas comporter des soupape(s) inspiratoire(s) et/ou expiratoire(s). Le masque barrière est une monocouche ou un composite multicouche fait d’étoffes (non-tissé, tissu, tricot) avec ou sans film. Il comporte un dispositif d’ajustage sur la tête de l’utilisateur (jeu de brides). Le masque barrière contre la covid-19 doit être dimensionné de façon à correspondre à la morphologie moyenne de la population béninoise visée.

Les masques barrières doivent être emballés de manière à les protéger contre tout dommage mécanique et toute contamination avant l’emploi. Afin de garantir l’exigence de résistance respiratoire, le masque barrière doit être composé d’un des monocouches ou des composites multicouche. Lors de la confection, les conditions d’hygiène doivent être maîtrisées de façon à réduire les risques de contamination.

Coronavirus au Bénin…

A ce jour, le Bénin totalise 35 cas positifs de la covid-19, 29 cas sous traitement, 4 cas guéris et 1 décès. Le Bénin a enregistré son premier cas de décès dû à la covid-19 ce lundi 17 avril 2020. Le sujet décédé est une femme de 43 ans, drépanocytaire SC et qui a été admise, il y a une semaine, dans une clinique privée de la place pour fièvre et diarrhée glairo-sanguinolante.

Le port de masque est rendu obligatoire par le gouvernement dans le cordon sanitaire depuis ce mercredi 08 avril 2020. Le peuple béninois est appelé à respecter les mesures prises par le gouvernement pour endiguer la pandémie du coronavirus.

Les communes de Cotonou, Abomey-Calavi, Allada, Ouidah, Tori-Bossito, Zè, Sèmè-Podji, Porto-Novo, So-Ava, Aguégués, Akpro-Missérété et Adjarra ne sont plus les seules concernées par le cordon sanitaire. D’autres localités sont désormais prises en compte. Mieux, le cordon sanitaire est maintenu jusqu’au 27 avril 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.