Covid-19 au Bénin: sommation faite aux pharmacies de vendre le masque à 200 FCFA

Le gouvernement veille au respect des directives données dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Plusieurs ministres ont rencontré les responsables de pharmacies ce jeudi 9 avril 2020 pour les inviter au respect strict du prix de masque fixé à 200 FCFA depuis quelques jours.

A lire aussi:

Face à la spéculation des prix des masques de protection au niveau de plusieurs pharmacies, le gouvernement prend ses responsabilités et tape du poing sur la table. Au cours de la rencontre de ce jour, présidée par le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin, interdiction formelle est faite aux pharmacies de vendre les masques de protection à plus de 200 FCFA.

Les pharmacies qui ne respecteront pas cette décision seront exposées à des sanctions. Ces sanctions sont diverses, allant d’une peine d’emprisonnement à la confiscation des stocks. Elles sont invités à se rapprocher de la CAME ce jeudi à partir de 18 heures pour s’approvisionner. C’est donc désormais clair, aucune pharmacie ne doit plus vendre des masques à un coût supérieur à 200 FCFA. Par ailleurs, interdiction est faite aux pharmacies de procéder à la vente des masques à fabrication artisanale.

Ce rappel à l’ordre des autorités gouvernementales vient à point nommé pour faciliter l’observance du port obligatoire de masque imposé dans le cordon sanitaire. Les populations de Cotonou, Abomey-Calavi, Allada, Ouidah, Zè, Tori-Bossito, Sèmè-Podji, Porto-Novo, So-Ava, Aguégués, Akpro-Missérété et Adjarra devraient donc désormais s’approvisionner sans grande difficulté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus