Covid-19 au Bénin: Ernest Adjovi dénonce le laxisme des autorités

Ernest Coovi Adjovi, connu sous le pseudo « L’Objecteur de conscience », a opiné sur la gestion de la pandémie du Coronavirus (Covid-19) au Bénin. Dans un point de vue partagé sur sa page Facebook, le promoteur des « KORA Awards » déplore le laxisme avec lequel la crise sanitaire est gérée par les autorités béninoises.

A lire aussi:

Ernest Adjovi n’est pas d’accord avec la manière dont la pandémie de la Covid-19 est gérée au Bénin. « Il ne faut pas perdre de vue le laxisme avec lequel les autorités du pays gèrent cette crise sanitaire, pourtant grave, qui appelle une riposte forte et immédiate », a-t-il fait savoir. Ernest Adjovi aurait visiblement voulu que les autorités béninoises emboîtent les pas aux autres pays de la sous-région qui ont pris des mesures radicales.

« En effet, dès la confirmation du 1er cas positif à la covid-19 sur le continent, les pays africains pour la plupart ont pris des mesures urgentes et radicales pour contenir le virus et riposter contre cette pandémie. Ces mesures vont de l’activation d’une campagne massive de sensibilisation pour l’adoption des gestes barrières aux mesures de distanciation sociale en passant par la fermeture radicale des frontières et la suspension du trafic aérien en direction du pays sans préjudice de l’importation et de la circulation des produits de première nécessité.

Mais de son côté, le gouvernement du Bénin s’est complu dans une posture de banalisation de la gravité de la situation en prenant des décisions pour le moins étonnantes qui ont d’ailleurs coûté la vie à un étudiant, le nommé DJAHO Théophile Dieudonné ; dont je salue, une fois encore, la mémoire ».

Pour l’Objecteur de conscience, le gouvernement du Bénin semble accorder plus de priorité à son agenda politique qu’à la crise sanitaire. « Il ne devrait donc surprendre personne qu’ils aient refusé d’adopter à temps, les mesures radicales de limitation des interactions sociales (fermeture des écoles, fermeture des frontières, confinement de la population, etc…) », a-t-il écrit.

2 commentaires
  1. Dr Noël Adannou Zonon dit

    Oh Mr ADJOVI arrêtez le massacre personne ne vous reconnaît comme un expert Santé publique

    1. Saligp dit

      Toi tu es docteur ??  Quelle honte

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus