Côte d’Ivoire : « Nous n’en voulons pas », ils détruisent un centre de dépistage

Des manifestants ont pris d’assaut un centre de dépistage du coronavirus en construction dans un quartier populaire d’Abidjan, en Côte d’Ivoire, et ont tout saccagé, ont annoncé les responsables de la police et du ministère de la Santé.

A lire aussi:

Des dizaines d’ivoiriens ont détruit un centre de dépistage du Coronavirus en construction dans un excès de colère en scandant « Nous n’en voulons pas! ». L’incident s’est produit dans le quartier populaire de Yopougon, de la ville de cinq millions d’habitants, qui est la capitale commerciale du pays, a rapporté l’AFP. Dans des vidéos publiées sur les réseaux sociaux, on pouvait voir des manifestants très remontés, démanteler le bâtiment en construction. Selon eux, le centre était trop proche de leurs habitations et en plein milieu d’un quartier résidentiel, a déclaré un policier à l’AFP, sous couvert d’anonymat.

Mais le bâtiment, qui était encore en construction, n’avait jamais été conçu comme un centre de traitement pour les patients atteints de coronavirus, mais uniquement comme un centre de dépistage, a déclaré un responsable du ministère de la Santé, qui a également demandé à ne pas être nommé. Il s’agit du premier incident violent lié à l’épidémie de covid-19 dans le pays, qui, jusqu’à présent, semble avoir été relativement épargné par le virus, du moins, selon les chiffres officiels. La Côte d’Ivoire compte officiellement un nombre de 261 cas, avec jusqu’à présent trois décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus