Coronavirus au Bénin @ PSI

Coronavirus: le Zimbabwé change de monnaie pour juguler la crise économique

Le Coronavirus fait assez de ravage dans le monde. L’impact économique se fait ressentir dans tous les pays touchés. Le Zimbabwé, pour faire face à la crise, a réintroduit une ancienne monnaie, le Dollar américain.

Le Coronavirus fait ravaler les vomissures aux dirigeants zimbabwéens. Neuf mois seulement après l’interdiction formelle d’utiliser les devises américaines, britanniques et sud-africaines au Zimbabwé, la crise économique assortie de la menace de la pandémie fait reculer le gouvernement.

La monnaie américaine fait son come-back et sera désormais acceptée partout dans le pays. En crise économique depuis près de vingt ans, le Zimbabwé enregistre le plus grand nombre de chômeurs (environ 90%) en Afrique. Il n’aura plus de choix que de retourner en arrière pour réintroduire la monnaie américaine dans le pays. Ce rétropédalage vise “à faciliter le commerce en cette période difficile en permettant l’utilisation (des dollars) pour acheter des biens et services payables en monnaie locale”, a expliqué le gouverneur de la Banque centrale jeudi.

Pour rappel, en 2009, le gouvernement avait adopté la devise américaine pour faire face à l’inflation et la dévaluation sans cesse croissante dans le pays. Ainsi, la monnaie locale, le dollar zimbabwéen, a été enlisée. En juin 2019, après un échec cuisant des gouvernants dans la recherche d’un financement (emprunt obligataire), la monnaie américaine ainsi que celle de certains pays ont été formellement interdites. D’où le retour des billets verts. Mais ce n’était que peine perdue étant donné que l’inflation a atteint son pic.

La crise économique étant la chose la mieux partagée, la crise pandémique n’a fait qu’accentuer les difficultés d’échanges. Il faut préciser que c’est lors d’un échange il y a deux semaines que les partenaires sociaux ont avoué l’échec de la monnaie locale. Ce que le gouvernement a tacitement approuvé en réintroduisant le dollar américain.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.