Coronavirus au Nigéria: Buhari ordonne le paiement rapide des salaires aux fonctionnaires

Le président nigérian, Muhammadu Buhari, enchaîne des mesures sociales face à la pandémie du coronavirus pour faciliter les conditions de ses compatriotes. Ce jeudi 02 avril 2020, il a ordonné le paiement rapide des salaires de tous les fonctionnaires du pays.

Le chef de l’Etat nigérian, Muhammadu Buhari, a tenu ce jeudi, une réunion avec des membres du comité présidentiel sur l’examen de l’impact de la nouvelle pandémie de coronavirus sur l’économie du pays. A l’occasion de cette réunion, qui a eu lieu à State House à Abuja, le comité présidentiel sur l’examen de l’impact de la nouvelle pandémie du coronavirus sur l’économie du Nigéria a informé le président Buhari des nouvelles situations créées par le coronavirus dans le monde et ses impacts sur le pays.

Informé des nouveaux développements du mystérieux coronavirus, le président Muhammadu Buhari a ordonné la protection des biens nationaux essentiels et que des mesures soient mises en place à la faveur des couches les plus vulnérables.

Virement rapide des salaires

Le président Muhammadu Buhari a également instruit la présidente du comité et ministre des Finances, du Budget et de la Planification Nationale, Zeinab Ahmed, à procéder au virement rapide des salaires des fonctionnaires.

«Eh bien, il a ordonné que nous nous assurions que les salaires soient payés, que les infrastructures critiques comme les routes et les rails soient protégées, que nous utilisions autant que possible les intrants locaux afin de conserver la valeur au sein de notre économie. Et assurez-vous également que nous ayons des mesures qui protègent les pauvres et les vulnérables. », a déclaré Zeinab Ahmed.

Le Nigéria veut protéger son économie

Selon le gouverneur de la Banque centrale du Nigéria (CBN), Godwin Emefiele, un éventail de propositions des moyens de réorienter l’économie, afin de la protéger de l’approche économique mondiale, était également au menu de l’échange du comité avec le président Buhari.

«L’économie mondiale… souffrira naturellement de problèmes de croissance et pourrait même conduire à une récession à l’échelle mondiale. Nous essayons donc de voir ce que nous pouvons faire en tant que pays pour sauver notre propre situation afin de ne pas aller dans la direction que beaucoup prendront”, a déclaré Godwin Emefiele, qui rassure le peuple nigérian qu’ils sont à la hauteur de ce nouveau défi économique qui est imminent.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.