Coronavirus au Bénin: Benjamin Hounkpatin met en garde les formations sanitaires

Le Bénin a enregistré ce lundi 06 avril 2020, le premier décès lié à la Covid-19. Déplorant la vulnérabilité des formations sanitaires dans le cas d’espèce, le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin, a appelé ces derniers à la responsabilité.

A lire aussi:

Évoquant le premier décès lié à la Covid-19 au Bénin, le ministre de la santé a mis en garde les formations sanitaires. « Le sujet décédé est une femme de 43 ans, drépanocytaire SC et qui a été admise, il y a une semaine, dans une clinique privée de la place, pour fièvre et diarrhée glairo-sanguinolante », informe le gouvernement. Selon le communiqué, cette situation ainsi que le résultat obtenu ces derniers jours suggèrent la nécessité de renforcer la surveillance et le dépistage précoce, car, pris en charge, les malades sont susceptibles de guérison.

Le gouvernement déplore que la patiente ait séjourné pendant plusieurs jours dans la clinique avant que la suspicion de la covid-19 ne soit évoquée. « Cette situation de vulnérabilité des formations sanitaires, face au risque de la covid-19, amène le gouvernement à devoir rappeler une fois encore que, devant des signes évocateurs de la covid-19, le réflexe doit être l’appel des numéros de téléphones dédiés », insiste le ministre de la santé.

A ce titre, les formations sanitaires sont appelées à ne pas accueillir, encore moins, garder les patients suspects de la covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus