coronavirus (covid-19)@France24

Coronavirus: 884 morts aux Etats-Unis en une journée, nouveau record

Le nouveau coronavirus a tué un nombre record de 884 personnes aux Etats-Unis au cours des dernières 24 heures, selon le comptage mercredi soir de l’université Johns Hopkins qui fait référence.

Cette forte accélération porte à 4.475 décès le bilan total dans le pays depuis le début de la pandémie. Les Etats-Unis sont par ailleurs, de loin, le pays du monde comptant le plus grand nombre de cas recensés (213.372), soit 25.200 de plus en une journée. Le record du nombre de morts en 24 heures a été observé le 27 mars en Italie (969 décès).

S’exprimant au White Garden Rose Garden, le président américain a affirmé que, si son administration maintenait le nombre de morts à 100 000, il aurait fait « un très bon travail », un changement de ton surprenant par rapport à ses prévisions optimistes d’il y a quelques jours, quand il disait espérer relancer l’économie d’ici Pâques.

46.000 vies emportées

Le nouveau coronavirus a continué mercredi sa course cruelle à une vitesse “quasi exponentielle”, fauchant des vies aux quatre coins du monde dont celle d’un bébé de six semaines aux Etats-Unis, devenu l’une des plus jeunes des 46.000 victimes de la pandémie.

Plus de 900.000 cas de covid-19 ont été recensés dans le monde, dont 200.000 aux Etats-Unis où la maladie progresse le plus vite. Faute de capacité suffisante de dépistage, ces bilans sont très probablement bien en dessous de la réalité.

Malgré des mesures de confinement qui concernent près d’un habitant de la planète sur deux, les bilans sont de plus en plus lourds: plus de 13.000 morts en Italie, de 9.000 en Espagne, de 4.500 aux Etats-Unis, de 4.000 en France…

Un nouveau-né… “C’est déchirant”

La mort d’un nouveau-né dans l’Etat du Connecticut, après le décès d’un bébé de neuf mois à Chicago et d’un adolescent de 13 ans au Royaume-Uni, a particulièrement frappé les esprits, les enfants étant jusqu’ici relativement épargnés. “C’est déchirant”, a commenté le gouverneur de cet Etat du nord-est, Ned Lamont.

“Profondément préoccupé”, le secrétaire général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, n’a pu que constater la “croissance quasi exponentielle” du nombre de cas, “l’escalade rapide” des infections. “Nous devons être à l’unisson pour combattre ce virus inconnu et dangereux”, a-t-il lancé.

Basculant à son tour dans la gravité, le président américain Donald Trump a demandé à ses concitoyens de se préparer à des semaines “très douloureuses”. La Maison Blanche a présenté ses projections: le covid-19 devrait faire entre 100.000 et 240.000 morts aux Etats-Unis, appelés à devenir, après l’Europe, le nouvel épicentre de la pandémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.