Le leader nord-coréen Kim Jong-un

Corée du Nord: Kim Jong-un a donné signe de vie

Après quelques jours d’incertitude sur l’état de santé du dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, ce dernier a donné signe de vie, a rapporté, mercredi, l’agence de presse d’État nord-coréenne KCNA.

Après quelques jours d’incertitude sur l’état de santé du dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, ce dernier a donné signe de vie en félicitant le président syrien, Bachar Al-Assad, pour sa fête nationale, a rapporté, mercredi, l’agence de presse d’État nord-coréenne KCNA.

Les médias d’État nord-coréens étaient restés silencieux alors que les spéculations allaient bon train, concernant la détérioration de la santé de Kim Jong-Un. Ils rapportaient en début de semaine que le leader nord-coréen était aux prises avec des problèmes de santé après un traitement médical pour une maladie cardiovasculaire. “Je pars du principe que Kim Jong-Un a encore le plein contrôle de la force nucléaire nord-coréenne et des forces armées nord-coréennes”, a pour sa part déclaré mercredi le chef d’Etat-major adjoint des États-Unis, le général John Hyten.

Les spéculations sur l’état de santé du leader de 36 ans ont réellement pris de l’ampleur après que Daily NK, un média en ligne géré par des Nord-Coréens, ayant fait défection du régime, a assuré que Kim Jung-un avait été opéré tout dernièrement pour des problèmes cardio-vasculaires. Le site a ajouté que le dirigeant suprême était en convalescence dans une villa dans la province de Phyongan, dans le centre du pays, évoquant des problèmes de santé liés au « tabagisme excessif », à l’ »obésité » et à la « fatigue ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.