Des boutiques en plein marché de [email protected] by design

Confinement au Congo: des magasins pillés à Brazzaville en plein couvre-feu

Au Congo Brazzaville, des boutiques et magasins sont pillés nuitamment, alors que le pays vit sous couvre-feu depuis quelques semaines. Un état de chose qui préoccupe le gouvernement engagé dans la lutte contre le coronavirus.

Le phénomène de pillage des boutiques et grands magasins prend plus d’ampleur à Brazzaville. Selon les témoignages des victimes à RFI, des produits sont souvent dérobés nuitamment à un moment où les populations sont obligées à rester chez elles. En effet, des individus malintentionnés profitent des mesures gouvernementales décrétées dans le cadre de la lutte contre le coronavirus pour éventrer et dépouiller les boutiques.

A LIRE AUSSI: Congo Brazzaville: le dialogue politique de Dénis Sassou Nguesso mis à rude épreuve

« Il y a bien des cas de vols. Au quartier Ngamakosso (dans le VIe arrondissement, NDLR), devant des boutiques qui ont été cambriolées, on a retrouvé les empreintes des rangers. Au moment où il y avait des policiers, tout le monde était dans sa maison observant le couvre-feu. Alors ! Qui a volé ? », dénonce un boutiquier sous couvert de l’anonymat au micro de RFI.

A LIRE AUSSI: Congo-Brazza: Sassou Nguesso remanie son gouvernement sur fond de coronavirus

Face à ces soupçons, le chef du gouvernement, Clément Mouamba, a tranché sur le sort réservé aux forces de défense et de sécurité reconnues coupables de tels actes. A l’en croire, ceux-ci seront radiés des effectifs des forces armées si leur culpabilité venait à être établie. Au Congo, le président Sassou Nguesso a mis en place un comité de riposte contre la covid-19. 117 cas sont confirmés dans le pays, dont 11 guéris et 5 décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.