@Ministère de la Communication

Bénin: maintien ou non des communales, rien n’est encore officiel selon Alain Orounla

Il circule depuis quelques heures que le gouvernement a maintenu les élections communales et municipales pour le 17 mai prochain. Dans un entretien ce jeudi 9 avril, le ministre de la communication lève toute équivoque.

le gouvernement n’est pas dans une posture de maintenir coûte que coûte les élections communales au 17 mai 2020. Il avait déjà joué sa partition non seulement en convoquant le corps électoral mais aussi et surtout en mettant à disposition les moyens pour le bon déroulement du processus.

Malheureusement, dira le ministre de la communication, la pandémie due au coronavirus s’est invitée dans la dance. Soucieux de la santé de son peuple, le Président de la République a tenu une rencontre par visioconférence avec les présidents des institutions constitutionnelles. Ladite rencontre élargie aux commissaires de la Cena avait pour but de voir l’opportunité de reporter ou non les prochaines Communales.

L’avis de la conférence des présidents

Le 17 mai est encore loin. Et il n’est pas question d’être pessimiste. L’optimisme a amené les présidents d’institution à croire que la situation va s’améliorer avant cette date. Mieux, le Bénin tient à l’organisation à bonne date des élections. Toutes choses qui ont conduit à la décision du maintient du scrutin au 17 mai. Mais, nuance le ministre Alain Orounla, aucune décision officielle n’est encore prise. La Commission électorale nationale autonome devra rencontrer les formations politiques en lice et prendre leurs avis avant de sortir la décision qui s’impose.

Toutefois, il rappelle que si, contre toute attente, la pandémie n’était pas maîtrisée, la conférence des présidents d’institutions pourra aviser.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.