Nicéphore [email protected] Tribune

Bénin: les “résistants” de la diaspora s’adressent à Nicéphore Soglo

Même si le mouvement de la “Résistance” semble désormais inactif à l’intérieur du pays, ses militants de la diaspora continuent de donner de la voix. Dans une correspondance adressée à l’ancien président de la République, Nicéphore Dieudonné Soglo, ils ont lancé un appel au boycott des élections communales du 17 mai 2020.

Les “Résistants” de la diaspora s’opposent à la tenue des élections communales et municipales du 17 mai 2020. Dans un courrier adressé à l’ex-Chef d’Etat, Nicéphore Dieudonné Soglo, ils ont, à travers le Collectif pour la Sauvegarde de la Démocratie au Bénin (CSDB), exposé les raisons de l’appel au boycott.

Pour les frondeurs, participer aux communales de 2020, revient à approuver certains actes posé par le régime en place, des actes qu’ils ont eu à dénoncer. Il s’agit notamment de la sanglante répression des manifestations post-électorales de 2019, les législatives exclusives de 2019, la révision de la constitution.

Nicéphore Dieudonné Soglo comme porte-voix

A travers le courrier signé par Justin Azankpo, Coordonnateur Général du CSDB, les “Résistants” de la diaspora comptent sur l’ancien président de la République pour faire passer l’appel au boycott des élections.

“L’abstention lors des élections législatives d’avril 2019, dont vous avez été un des grands artisans a imposé une grande responsabilité politique aux dirigeants de la Résistance. Plus de 90% des électeurs béninois ont suivi à l’époque les consignes « Pas d’élections sans l’Opposition ».

Ces millions de personnes qui se sont massivement abstenues s’attendent à ce que vous vous prononciez à nouveau avec force dans le cadre des élections Communales annoncées pour le 17 mai prochain.

C’est la raison pour laquelle, nous vous adressons ce courrier pour solliciter votre voix et nous assurer de votre entière disponibilité à porter haut et fort le message de boycott auquel nous appelons”, peut-on lire dans la correspondance.

8 commentaires
  1. george dit

    Qui sont ces resistants de la diaspora? pour qu’on sache pour qui ils parlent car il y a beaucoup de beninois à l’etranger qui s’en foutent eperdument de leur combat politique qui se resume à la defense de leur interet egoiste

    1. Quartier latin dit

      Bonne question. Il y a tellement de sans papier ici depuis Docteur Yinwe

  2. ZATIN dit

    Des conneries….vous n’avez rien d’autres à faire. Que reste-il des résistants de l’intérieur? Allez vous faire foutre…

    1. Sanchez Juan dit

      C’est un peu triste de considérer soglo comme le plus bête du Bénin. Donc pour eux soglo est bête et va faire sortir des jeunes sur la pour éviter la tenu des élections. Au nom de nos ancêtres , cette bêtise se fera entre vous même où que vous soyez. Soit dexender au Bénin vous même pour le faire, bande d’inconxient.

  3. Ken dit

    Ha ha ha ha. Des rigolos!!!
    Au lieu de vous confiner pour avoir la vie sauve,venez mettre vos sales gueules dans ce qui ne vous regarde pas.

  4. Marcellin dit

    Le boycott des municipales apportera quoi au développement de nos localités ? Si Soglo veut se faire enlever le peu d’honneur qu’il a auprès des béninois, il n’a qu’à lancer ce appel. Vous feriez mieux d’apprendre à nager dans un fleuve que de chercher à l’arrêter avant de traverser. On ne veut plus des paroles seulement, mais des actes concrets de développement. On a tout compris. Diaspora

  5. EFELDÉ dit

    Franchement, ce Justin n’est pas JUSTE.
    Bon séjour à vous dans les banlieues parisiennes.
    Monsieur INJUSTE AZANFO DANDAN.
    ÉDABÒ !

  6. TAMIMOU dit

    C’est très simple à dire chers amis de la diaspora, la bonne résistance est d’être au pays et surtout d’être devant les faits .

    Le peuple béninois a compris et s’adapte déjà aux politiques de gestion de notre Président. Accepter votre échec et le peuple vous rendra un vrai hommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.