Bénin: l’évidence de la candidature de Patrice Talon en 2021 se précise

Le président Patrice Talon épuise progressivement son mandat en tant que président de la République du Bénin. La question de son second mandat a été évoquée ce dimanche 05 avril 2020 sur la télévision nationale par Wilfried Léandre Houngbédji.

A lire aussi:

Ce n’est qu’un secret de polichinelle. Le président Patrice Talon sera candidat à sa propre succession en 2021. C’est ce qu’à semblé révéler Wilfried Léandre Houngbédji ce dimanche sans pour autant aller dans les détails. En effet, interrogé sur le sujet, Wilfried Léandre Houngbédji a évoqué une seule raison: le Programme d’action du Gouvernement (PAG). « Il est aujourd’hui une évidence, à l’aune des multiples fruits de la mise en œuvre du PAG, que le peuple béninois en général et des gens même au delà de lui, rêvent d’un second mandat pour le Président Talon », a expliqué le Directeur de la communication à la Présidence du Bénin.

Pour Wilfried Léandre Houngbédji, cela se comprend aisément dans la mesure où beaucoup estiment qu’ils sont en train de vivre depuis 4 ans, une belle aventure dont ils ont rêvé pour leur pays depuis les indépendances. A l’en croire, il est donc normal à leurs yeux que l’on puisse puisse faire prospérer cette chance qu’a le Bénin à travers les qualités et la personnalité du Président Patrice Talon, de tendre vers le Bénin de rêve.

4 commentaires
  1. MIYIGBENA dit

    Je votre soutien analyse M. le conseiller.
    Meme si le président Talon ne veut pas le second mandat le peuple le forcera meme les opposant auront peur car qui pourra faire mieux que ce que nous assistons comme transformation dans notre pays.
    Les résultats dépassent l’entendement des Beninois. Je suis hyper fier de mon pays. Bravo M. le président Talon.
    Meme les opposants ont compris c’est à juste titre ils font défection mais cela ne me suffit pas, ils feront leur mea-culpa d’avoir mal compris Talon. Un vrai visionnaire!!!
    Carte blanche, Mr le Président
    Que veut le peuple? :la paix; le pain, la sécurité, le developpement, la justice, l’équité et la transparence dans la gestion des ressources de l’Etat. En si peu de temps, le peuple a compris qu’il n’ jamais eu depuis plus de 50ans ce que vous lui avez apporter.. Vous avez cloué le bec à tous. Nos opposants finiront par ramasser publiquement leurs anciennes vomissures ou ils quitterons le pays car le peuple finira par les mépriser pour leur passé.

    1. MIYIGBENA Pepin dit

      Je soutien votre analyse M. le conseiller.
      Meme si le président Talon ne veut pas le second mandat le peuple le forcera. Meme les opposants auront peur d’un refus de second mandat car ils ont tous compris que personne ne pourra mieux faire que Talon avec ce qui se fait comme transformation dans notre pays.
      Les résultats dépassent l’entendement des Beninois. Je suis hyper fier de mon pays. Bravo M. le président Talon.
      Meme les opposants ont compris c’est à juste titre qu’ils font défection mais cela ne me suffit pas, ils feront publiquement leur mea-culpa pour vous avoir mal compris. Vous etes un vrai visionnaire!!! Aujourd’hui; le peuple vous fait confiance car votre méthode de travail rassure. Vous êtes le TGV de développement du Benin!!!
      Carte blanche, Mr le Président, Pardon fonceContinuezr pour le bien de notre pays!!!
      Que veut le peuple? :la paix; le pain, la sécurité, le developpement, la justice, l’équité et la transparence dans la gestion des ressources de l’Etat. En si peu de temps, le peuple a compris qu’il n’ a jamais eu depuis plus de 50ans ce que vous lui avez apporté comme reforme et developpement. Vous avez cloué le bec à tous ces détracteurs. Nos opposants finiront par ramasser publiquement leurs anciennes vomissures ou ils finiront par quitter le pays car le peuple finira par les mépriser partout où ils passent en raison du retard qu’ils ont occasionné pour ce pays!!

  2. Richard Houmbie, Le Faucon d'Adjarra dit

    Le Bénin est en plein métamorphose sans précédent….nous sommes à mi-chemin d’un PAG d’innovation révélateur que seul l’architecte qui l’a initié et démarré peut achever en beauté aux fins d’éviter que les efforts, tant appréciés par paysans et intellectuels, civiles et politiques y compris même l’opposition, soient sabotés et empannés.

    Même si le Président Talon ne voulait pas d’un second mandat, commençant en 2021, tout le peuple entier l’y contraindrait, il irait pleurer à sa porte pour réclamer et susciter sa candidature….Ce pays est à jamais en plein développement dans une unité nationale, le peuple en est reconnaissant! C’est le Président Patrice Talon qui en est la cheville ouvrière, et qui en assurera et l’entretien et la gestion journalière jusqu’au delà de 2021.

    Le deuxieme quinquennat pour le Président Talon est, pour le peuple entier, une nécéssité imprescriptible, car il reste maître d’ouvrage incontesté dans son coeur, de la réalisation d’un rêve de développement resté mirage depuis 90.

    En tout cas, le peuple Béninois lui renouvellera le second mandat en 2021 sans gène; c’est du moins un devoir citoyen pour quiconque aime ce pays, et rêve de son développement sans panne, sans interruption et sans sabotage, mais dans la continuité patricienne jusqu’en 26, et c’est sans équivoque!

    L’appetit du peuple de voir le PAG conduit à sa fin par son auteur ne pourrait s’éteindre, tant que la dernière phrase de ce programme n’a pas fini de prendre corps; la rivière ne remonte pas à la source.

    Le peuple veut la paix, il l’a!
    Le peuple veut l’unité nationale, il la!
    Le peuple veut le développement national, il là!
    Le peuple aura tout du son fils aimé, le Président Talon.

    Vive le Président Patrice Talon!

    Forward ever!

    Merci à toi mon frère Wilfried Houngbédji….

  3. Isaac dit

    La parole de Dieu dit, je cite « malheur à vous quand les hommes disent trop du bien vous ». Ces fleurs et mots de soutien qu’ils prononcent aujourd’hui à l’endroit de son Excellence le Président Patrice TALON, ils l’ont aussi manifesté à l’endroit de ses prédécesseurs. Le conseil que je donnerai à son excellence, c’est d’écouter son être intérieur. S’il n’a pas la conviction, qu’il place quelqu’un qui a appris à ces côtés pour continuer le travail. L’histoire fera de lui très certainement une légende en matière de gouvernance au Bénin, en Afrique et dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus