Bénin: Crisba, Nikanor, Ayodélé, Vano, Amir, Fanicko, Faty…entrent dans la lutte anti-coronavirus

Au Bénin, des artistes de la musique urbaine ont prêté leur voix pour sensibiliser le public sur la réalité de la maladie du coronavirus et les gestes barrières à adopter.

Sur l’initiative du Ministère du Tourisme, de la Culture et des Arts, des stars de la musique urbaine au Bénin, se sont évertuées dans la lutte contre la pandémie du coronavirus. De Vano à Amir, de Fanicko à Faty, ils ont prêté leurs voix pour sensibiliser le public sur la réalité de la maladie et les gestes barrières à adopter. Selon la publication de Florent Couao-Zotti, conseiller technique à la culture au ministère du Tourisme, de la Culture et des Arts, on note également les flows contagieux de Gopal, les éruptions subtiles de Sergent Markus, les envolées aiguës de Faty, la voix enrobée de Nikanor dans cette chanson concoctée dans le cadre de la lutte contre covid-19.

« Si Yvan est tout en maîtrise, Fo Logozo, lui, est serein tandis que Johnny Sourou, le seul intrus du groupe, offre sa voix puissante. On n’oublie pas le ton grave de Tiboy, les conseils avisés de Nasty Nesta et la douceur veloutée d’Ayodélé… », a écrit Florent Couao-Zotti, qui parle d’un son au rythme chaloupé, entre le High life et le zouk, secoué par les percussions de « gangan » et un solo créatif…

A LIRE AUSSI: Coronavirus – Discrimination à Guangdong: l’ambassadeur de la Chine au Bénin dénonce « un virus politique »

Soulignons que le tournage vidéo de cette chanson se poursuit en ce moment: « Merci à tous ces jeunes au style éprouvé et au grand alchimiste de ce son, Éric. Merci à l’équipe qui a coordonné le projet dont le prolongement se poursuit en ce moment avec le tournage de la vidéo », a-t-il déclaré.

Pour rappel, une première chanson, ayant regroupé les ténors de la musique béninoise, avait été réalisée et publiée, afin de renforcer la lutte anti-coronavirus. A la date du 20 avril 2020, le Bénin a enregistré 54 cas contrôlés positifs au coronavirus, 27 personnes guéries et un décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus