Aéroport international Bernardin Cardinal Gantin. Photo: @Google

Bénin – Covid19: l’Eglise catholique remet la fermeture des frontières sur le tapis

Le mercredi 15 avril 2020, l’Observatoire chrétien catholique de la gouvernance (Occg) s’est prononcé sur la gestion de la pandémie du Covid-19 dans le pays. Au cours de sa conférence de presse, il a remis sur le tapis la question de la fermeture de la frontière aérienne.

Après la confirmation du premier cas de contamination au Bénin, le gouvernement du président Patrice Talon a procédé à la fermeture des frontières terrestres. Mais en dépit des multiples appels, la frontière aérienne est maintenue ouverte.  A la faveur d’une conférence de presse tenue ce Mercredi 15 Avril 2020, l’Observatoire chrétien catholique de la gouvernance (Occg) est revenu sur la nécessité pour le pays de procéder temporairement à la fermeture des frontières notamment de la frontière aérienne.

La fermeture de toutes les frontières reste l’une des décisions attendues pour freiner la propagation du virus par les personnes qui entrent dans notre pays ” a affirmé le Père Nathanaël Yaovi Soédé, président de l’Observatoire chrétien catholique de la gouvernance (Occg).

A Lire aussi: Bénin; Usage d’armes létales à l’UAC: l’Eglise catholique demande une enquête

Il faut préciser qu’avant l’Eglise catholique, plusieurs personnalités politiques sont montées au créneau pour exiger la fermeture des frontières. A l’avant garde de ces personnalités, l’ancien président Nicéphore Soglo et l’ancien ministre délégué de la défense, Candide Azannaî qui sont revenus à maintes reprises sur la question.

Le 12 Avril 2020, le ministre de la communication et de la poste, Alain Orounla a apporté de l’eau dans leur vin en apportant une réponse à la question.  En effet, de passage sur une chaîne de télévision numérique, il a fait part de son étonnement quant à la fixation faite sur la fermeture ou non de l’aéroport de Cadjèhoun. A l’en croire, la préoccupation liée à la fermeture de l’aéroport devrait focaliser moins les attentions des Béninois.

Malgré cette réponse, l’Eglise catholique revient à la charge quelques jours plus tard pour remettre sur le tapis, la fermeture de l’aéroport international Bernadin Cardinal Gantin de Cadjèhoun.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.