Bénin/Covid-19: André Dassoundo invite le gouvernement à fermer les marchés

L’ancien député, André Dassoundo, se dit préoccupé par la santé des populations béninoises. C’est pour éviter la propagation à grande échelle du virus qu’il invite le gouvernement à fermer les marchés et frontières terrestres.

A lire aussi:

Outre les lieux de culte, les plages sont fréquentées tous les jours ou presque. Les marchés aussi s’animent comme si de rien n’était. Or, le coronavirus se propage à grande vitesse depuis quelques jours au Bénin. Hier, dimanche 5 avril, on était à 22 cas officiels. Ce lundi 6 avril, c’est déjà porté à 25 cas avec, en toile de fond, d’autres cas suspects.

Toute chose qui ne rassure pas l’ex-représentant du peuple. Il invite donc le chef de l’Etat à aller plus loin afin de mettre fin à la propagation de la covid-19 dans les marchés et sur les plages. Pire, dénonce-t-il, certaines frontières terrestres ne sont pas filtrées; ce qui favorise les mouvements incontrôlés pouvant déboucher sur des cas positifs. André Dassoundo pense que la rigueur doit être de mise surtout aux frontières terrestres pour éviter l’importation de la maladie qui tient tête aux grandes puissances dans le monde.

Certainement qu’un conseil des ministres extraordinaire va se tenir d’ici là, pour prendre de nouvelles mesures à l’effet de mieux protéger les populations, qui se laissent gagnées davantage par la peur. Prévenir vaut mieux que guérir, dit-on.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus