Bénin: ce que pense le gouvernement de la démission de Boni Yayi

Dans une interview accordée à Bénin Web Tv ce jeudi 9 avril 2020, le ministre de la communication et de la poste, porte-parole du gouvernement, Alain Orounla, s’est prononcé sur la démission de Boni Yayi de la tête des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe).

A lire aussi:

La démission de Boni Yayi, président d’honneur des Fcbe, est en phase avec les réformes du système partisan, croit savoir Alain Sourou Orounla. Pour lui, il faut passer la main à la jeune génération. C’est qu’a fait l’ancien chef d’Etat, aux dires du ministre de la communication. Boni Yayi a donc pris sa retraite politique pour donner la chance aux jeunes de prendre leur destin en main.

Dans son message de démission, Boni Yayi a fait remarquer que c’est Patrice Talon qui a divisé son parti pour régner seul. Alain Orounla pense que ce n’est pas fondé. Le chef de l’Etat n’a rien à gagner en divisant un parti politique. Mieux, il déclare que si c’était même vrai que le parti a été divisé par le pouvoir en place, ce serait un aveu de mal gouvernance de ses leaders.

Nonobstant il ne voit pas le parti Fcbe sombrer lors des prochaines élections Communales. Pour lui, la démission de Boni Yayi ne veut pas dire que les partis proches du pouvoir doivent dormir sur leur laurier. Le combat sera rude et les populations vont départager les deux camps dans les urnes, dira-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus