Jérôme Boateng @ orange football club

Bayern Munich : Jérôme Boateng condamné pour avoir violé la quarantaine

Le défenseur central du Bayern Munich, Jérôme Boateng, a été condamné par son club pour n’avoir pas respecté la quarantaine imposée à toutes les équipes du championnat allemand, en raison de l’épidémie du coronavirus. Le joueur avait quitté son domicile où il est confiné pour aller rendre visite à son fils.

Le défenseur du Bayern Munich, Jérôme Boateng, a été condamné à une amende par le club pour avoir violé la quarantaine imposée à tous les joueurs en Allemagne, en raison de la crise du coronavirus qui a aussi touché le monde du football. Il a quitté la ville pour rendre visite à son fils sans autorisation, selon la presse allemande.

Le Bayern n’a pas révélé le montant de l’amende, mais a publié une déclaration sur son site officiel et a déclaré qu’il donnerait l’argent aux hôpitaux de Munich. «Boateng a violé les directives émises par le club pour être trop loin de son domicile. Ces lignes directrices régissent le comportement des joueurs du FC Bayern dans la situation actuelle, conformément aux lignes directrices du gouvernement de l’État bavarois sur les restrictions de circulation et aux recommandations des autorités sanitaires », précise la note.

«Le FC Bayern estime que le club a la responsabilité d’être un modèle. À la suite de cette transgression, le club a décidé d’imposer une amende à Boateng. Le club fera don de l’argent aux hôpitaux de Munich », ajoute l’équipe.

Pas de reprise de la Bundesliga avant mai

Le Bayern Munich, à l’instar des autres clubs de la  Bundesliga, est sous scellé depuis le 12 mars à cause de l’épidémie du coronavirus, qui a fait plus de mille cas confirmés en Allemagne. Mardi, les 36 clubs des première et deuxième divisions ont confirmé l’interruption du Championnat d’Allemagne, au moins jusqu’au 30 avril à cause de la pandémie de coronavirus. Ils ont également admis l’éventualité de terminer la saison à huis clos.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.