Kasongo Wa Kanema, un Vétéran de la musique Congolais et Ancien membre et l’un des fondateurs du groupe « Super Mazembe » dont il est chef.

Aurlus Mabélé, Manu Dibango,…la funèbre liste des célèbres musiciens s’agrandit encore !

La funèbre liste des artistes africains, décédés pendant cette période de la pandémie Covid-19, s’agrandit. Après Aurlus Mabélé, Manu Dibango, Cyriaque Bassoka, c’est le tour du vétéran congolais, Kasongo wa Kanema, ancien chef de l’Orchestre Super Mazembe.

Le chevronné musicien Luchois, Kasongo Wa Kanema, est décédé après une longue maladie et des troubles liés, notamment, à l’hypertension artérielle. Ancien membre et l’un des fondateurs du groupe « Super Mazembe », dont il est chef, Kasongo Wa Kanema a tiré sa révérence en pleine préparation d’un album de 10 titres, qui, jusqu’à preuve du contraire, n’avait pas de nom et caractérisé par plusieurs collaborations avec d’autres artistes musiciens.

Avant sa mort, le musicien congolais avait abandonné ses enregistrements sur ordre de ses médecins, après avoir été victime de l’hypertension artérielle, qui a abouti à un accident vasculaire cérébral en 2000. « Pendant cette période, j’ai également eu une opération réussie à la suite d’une appendicite et on m’a conseillé plus tard de rester à l’écart des tâches lourdes afin de pouvoir récupérer complètement », disait-il, ajoutant que cela ne signifiait pas qu’il a complètement arrêté la musique.

Le musicien congolais, qui a vécu au Kenya pendant plus de 30 ans, serait décédé après une chute dans sa maison à Nairobi, la capitale kenyane. Super Mazembe était devenu célèbre dans les années 1970 et a maintenu son succès durant les années 1980.

Ce groupe est connu pour ses chansons populaire comme Shauri Yako, Kasongo et Na Bimaka Te, qui ont résisté à l’épreuve du temps et restent très populaires, surtout parmi les Africains de l’est, âgés de 30 ans et plus. Il y a trois ans, Kasongo wa Kanema a fondu en larmes à la télévision, lorsqu’on l’a interrogé sur les membres de son groupe. Il a rappelé qu’il s’agissait initialement d’un groupe de 13 membres – en 2017, seuls quatre d’entre eux étaient encore en vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.