Présidentielle au Togo: Patrice Talon adresse ses félicitations à Faure Gnassingbé

Le président béninois Patrice Talon a adressé ce lundi 16 mars 2020 un message de félicitation à son homologue, le président Faure Gnassingbé, réélu à la tête de son pays à l’issue de l’élection présidentielle du 22 février 2020. 

A lire aussi:

« C’est avec satisfaction que j’ai appris la nouvelle de votre réélection pour un nouveau mandat à l’issue du scrutin qui s’est tenu le samedi 22 Février 2020 dans votre pays« ; ainsi félicitait le chef de l’Etat béninois, le président Patrice Talon à l’endroit de son homologue du Togo; apprend-t-on du média en ligne « Républiquetogolaise.com« . Au nom du gouvernement, du peuple béninois et mon nom propre, je vous adresse mes sincères et chaleureuses félicitations » lit-on dans le message du président béninois qui a par ailleurs pris l’engagement de travailler au renforcement du lien historique de fraternité existant entre les deux pays.

A Lire aussi Togo: le président autoproclamé Agbéyomé Kodjo livré à la justice

Pour rappel, le mardi 03 mars 2020, la Cour constitutionnelle togolaise a proclamé les résultats définitifs de l’élection présidentielle du samedi 22 février. Selon l’institution, c’est le président sortant Faure Gnassingbé qui a remporté l’élection présidentielle du 22 février 2020 avec 70,78 %. Cette décision conforte les résultats de la Ceni qui avait provisoirement déclaré vainqueur Faure Gnassingbé.  Il n’y aura donc pas de second tour. Faure Gnassingbé tient définitivement son 4ème mandat.

Une victoire contestée

« Je conteste de toutes mes forces ces résultats. Je considère que je suis le vainqueur légitime de cette élection. Je continuerai à réclamer ma victoire », a déclaré l’opposant Agbéyomé Kodjo après la proclamation des résultats par la haute juridiction. Indiquant donc qu’il est le vainqueur de ce scrutin, le président du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD), a dénoncé ce qu’il appelle de « graves irrégularités » en ce qui concerne le déroulement de l’élection.

Tous ses recours déposés devant la cour constitutionnelle ayant été purement et simplement rejetés pour « défaut de preuves susceptibles d’étayer les allégations », Agbéyomé Kodjo s’est auto-proclamé président du Togo et a nommé son Premier ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus