Patrice Beaumelle : « La côte d’Ivoire ne fait plus peur… »

Fraîchement nommé à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire, Patrice Beaumelle multiplie les sorties médiatiques pour convaincre les supporteurs de ses bonnes intentions pour ses poulains. Le technicien français qui pense que la Côte d’Ivoire ne fait plus peur croit connaitre la recette pour parvenir à ses fins.

Patrice Beaumelle est le nouvel entraîneur des Éléphants de la Côte d’Ivoire. L’adjoint d’Hervé Renard a été porté à la tête des Eléphants en remplacement d’Ibrahim Karama, licencié pour insuffisance de résultat. Ancien de la maison, le technicien français est appelé a mettre sur les rails cette équipe ivoirienne qui a tout mais peine à décoller.

Joint au téléphone dans l’émission « Talents d’Afrique », de Canal + et dont Sportmania.ci a eu la substance, Patrice Beaumelle est revenu sur les conditions de sa nomination. « J’ai été informé le mercredi 4 mars dernier par les dirigeants de la fédération ivoirienne de football que j’avais été retenu pour succéder à Ibrahim Kamara. J’avoue que je suis très heureux d’entraîner l’équipe de la Côte d’Ivoire », a-t-il révélé.

Recruté pour qualifier la sélection ivoirienne à la prochaine CAN  2021 et la Coupe du monde 2022, le Français sait que la tâche ne sera pas facile et qu’il est attendu au tournant, au cas où les résultats ne suivraient pas. « Si les résultats ne sont pas bons, je serai contraint de partir. Quand un entraîneur réalise de belles performances, c’est sûr qu’il gardera son poste. Au cas où les victoires ne suivent pas, il sera limogé malgré son contrat de 5 ou 6 ans », a-t-il déclaré.

La Côte d’Ivoire fait partie des grandes nations de football du continent et c’est inutile de le rappeler. Seulement, depuis le sacre de 2015, l’équipe a perdu de sa superbe et souffre toujours du départ de certains leaders. Mais Patrice Beaumelle compte bien y remédier. « Depuis son dernier sacre en Guinée Equatoriale, lors de la CAN 2015, la côte d’Ivoire ne fait plus peur. Je veux permettre aux éléphants de retrouver leur niveau d’antan. Je vais travailler à cela. L’équipe doit avoir fière allure comme elle l’était il y a cinq ans », a-t-il dit pour conclure.

 

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

X