Nigéria: au moins 70 soldats tués dans une attaque djihadiste

Au moins 70 soldats nigérians ont été tués lundi dans une embuscade dans la région du nord-est, ont annoncé ce mardi des sources militaires à l’AFP.

A lire aussi:

L’armée nigériane paie un lourd tribut dans une embuscade au nord-est du pays. Selon certaines sources, cette attaque serait perpétrée par des membres de Daech en Afrique de l’Ouest (ISWAP). «Nous enregistrons de très lourdes pertes. Au moins 70 soldats sont morts dans l’embuscade» tendue lundi 23 dans la région de Konduga, a déclaré à l’AFP, sous couvert d’anonymat, une source militaire de haut rang.

La tête du chef de Boko Haram mise à prix par les Etat Unis, une fortune

Si aucun détail n’a encore filtré sur les circonstances de l’attaque, on sait tout de même que le pays est sérieusement confronté à la menace des islamistes dont le groupe Boko Haram et sa branche dissidente qui a prêté allégeance à l’Etat islamique. Depuis le début de cette insurrection, des centaines de personnes ont été tués au Nigéria et dans ses pays voisins.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus