Mali : des nouvelles de l’opposant Soumaïla Cissé enlevé par les terroristes

Le chef de file de l’opposition malienne, Soumaïla Cissé, a été enlevé mercredi 26 mars par des personnes non identifiées, alors qu’il battait campagne dans le nord du pays dans le cadre des élections législatives. Selon les médias maliens, des nouvelles de l’intéressé ont été apportées.

Des nouvelles de Soumaïla Cissé et de ses proches, enlevés dans la zone de Niafunké près de Tombouctou, ont été rapportées par le journal malien, l’Indépendant. Selon le média, le politique et ses compagnons ont été enlevés par « des éléments de la Katiba Ançar Dine du Macina, très présents dans la zone ».

Selon la même source qui a consulté des messages audios diffusés sur le réseau social Whatsapp, les ravisseurs sont des proches d’Amadou Koufa, qui réclameraient une rançon et la libération de plusieurs des leurs, avant de relâcher Cissé et ses proches. Selon une photo diffusée par l’Indépendant, on pouvait voir des collaborateurs de l’opposant tout ensanglantés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus