Malgré les avantages de l’Elysée, Brigitte Macron dit vivre très mal le confinement

Depuis l’Élysée, la première dame aurait du mal à supporter l’isolement imposé par les autorités en pleine crise du coronavirus.

A lire aussi:

Brigitte Macron n’est pas sortie de l’Elysée depuis le 16 mars. La première dame est confinée au même titre que tous les Français. Mais cette dernière aurait du mal à supporter la quarantaine, malgré les avantages de l’Elysée.

Comme le rapporte le magazine Elle, la Première dame commencerait à trouver le temps long dans les couloirs du palais de l’Elysée. « L’épouse du président vit ce retranchement avec difficulté », explique le magazine, tout en s’appuyant sur les confidences d’un proche de la compagne du chef de l’Etat : « Ça lui coûte. »  « La Première dame ne sort plus. La plupart du temps, elle déjeune dans son bureau, sur la table de réunion, avec le conseiller présent », détaille Elle.

Dans son édition de vendredi, le magazine féminin décrit aussi les habitudes perturbées du couple présidentiel, entre un chef de l’État contraint de renoncer aux serrages de mains et autres embrassades, et une première dame sollicitée par de « nombreux proches, amis et autres connaissances inquiets », écrit Elle. Consciente de l’ampleur du sinistre provoqué par le Covid-19, la Première dame a en effet décidé d’ouvrir un fonds d’aide d’urgence au sein de la Fondation. La même initiative avait été prise à deux reprises par le passé : lors de la canicule de 2003 et après les attentats du Bataclan en 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus